Bohemian Rhapsody

Répondre
Avatar du membre
Adhérent
24 messages

30 oct. 2018, 21:19

Tout est dans le titre !

Des personnes intéressées par ce film parmi vous ?

Avatar du membre
Adhérent
1143 messages

31 oct. 2018, 20:43

Moi, je vais essayer d'aller le voir demain


Avatar du membre
Comité
188 messages

31 oct. 2018, 21:49

Hier je l'ai vu, c'était super !! :) quelle bête de scène ce Freddie et cette voix ! j'ai découvert des parties de son histoire et j'en ai même versé une petite larme...vraiment allez le voir. Le jeu d'acteur de Rami Malek m'a particulièrement bluffé !

Avatar du membre
Adhérent
24 messages

01 nov. 2018, 11:47

Merci de vos retours !

Avatar du membre
Level 10
148 messages

06 nov. 2018, 19:08

J'ai adoré le film et j'ai trouvé l'acteur principal vraiment excellent. Bon, après coup, j'ai lu les différences entre le film et la véritable histoire. Ca n'entache toutefois pas mon avis sur le film. Allez le voir.


Avatar du membre
Adhérent
1877 messages

28 nov. 2018, 14:30

Je l'ai vu cette semaine.
J'avais lu quelques critiques mentionnant du straightwashing avant, alors je ne m'attendais pas à grand chose...

Au final j'ai aimé le film, qui arrive à jouer sur toutes les cordes sensibles pour te faire ressentir les bons trucs, fortement, au bon moment.

J'ai juste trouvé qu'il oscillait trop mollement entre "biographie de freddie" et "biographie de queen" sans décider de manière plus tranchée de son propos. C'est pas très grave en soi.

Néanmoins, je dois bien avouer que j'avais beaucoup de mal à ne pas voir, étrangement, que le personnage de freddie a toujours l'air heureux, que sa vie nous est présentée comme saine, seulement quand il "fait des trucs d'hétéro" : quand il tombe amoureux de cette fille, quand il vit avec elle, quand il est entouré des autres membres de queen, etc.
Le fait pour lui de vivre le côté homosexuel de sa vie est présenté comme "la descente aux enfers", "s'entourer des mauvaises personnes", "la décadence sexuelle inévitable", etc.
Et il ne redevient heureux et stable et créatif que dès qu'il choisit de renouer avec cette anncienne vie, de couper les ponts avec "son mec/son manager", couper les ponts avec les fêtes gayes, ou les probables orgies, etc.

Je ne dis pas que mon analyse est la seule bonne, mais clairement j'ai eu l'impression tout du long que c'était un parti pris du film, et ça m'a mis mal à l'aise.
Sanctifer




Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 32 invités