"L'Asianophile solitaire" ou la quête de l'impossible

Avatar du membre
Level 9
136 messages

01 avril 2017

Rush a écrit : Je suis en tout cas incapable de savoir trouver le bon. Il y a vraiment trop peu d'asiatiques pour que je trouve le bon parmi cet immense zoo.
C'est gentil pour les bêtes @onion2@

Avatar du membre
Level 11
208 messages

01 avril 2017

La preuve y a plein de vaches derrière toi ! :(

Tu as raison c'est même insultant pour les animaux quand on voit le comportement de pas mal d'êtres humains.

Avatar du membre
Level 5
43 messages

03 avril 2017

@Lake: pas rigolo pour tes parents, c'est pour ça que j'ai peur d'en parler avec les miens. Au jour d'aujourd'hui, ma maman et ma petite soeur n'en savent strictement rien de mon orientation sexuel.
Lake a écrit : Mmh mais attends, (oui je fais partie de la fratrie) on parle de personnes nées en Asie et épousant cette culture ou également de français d'origine asiatique ?
Je n'ai pas encore eu de copains asiatique né en France. J'ai seulement eu une relation avec un asiatique et qui est né en Chine. Mais je ne sais pas si c'est important pour moi le fait qu'il soit français d'origine asiatique ou asiatique né en Asie. Pourquoi, ça l'est pour toi?
Lake a écrit : Je n'ai d'ailleurs jamais eu l'occasion d'observer un côté "maternel" dont tu parles à ce jour au cours de mes autres relations.
Je t'avoue que j'aime les hommes plus âgés que moi. Et justement mon ex avait 8 ans de plus que moi, peut être que c'est dû à l'âge. En tout cas, étant sorti avec un français et un asiatique de plus de 10 ans de mon âge, j'ai pu constaté que le dernier était plus attentionné. Par exemple lorsque j'étais malade, mon ex français me disait "écoute, prends des médicaments". Tandis que mon ex asiatique, lui est venu plusieurs fois me faire à manger et dormir chez moi. Après peut être que je me trompe et que mon ex français ne m'aimait pas c'est tout.
Lake a écrit : Il y a une chose en revanche que j'ai observé chez la plupart des garçons (sauf erreurs de rencontres devergondées) d'origine asiatique est la pudeur d'exprimer ses sentiments.
Totalement d'accord! @onion9@ @onion9@ Pour ma part, il me l'exprimait plus dans les gestes que dans les paroles.

@Kirin:
Kirin a écrit : D'ou ma question, avez vous remarqué une caractéristique spécifique mise a part le fait d'être plus bronzé dans le Sud qu'au Nord de l’Asie.
Et aussi, si un type vous attire tout particulièrement et pourquoi?
Alors je peux distinguer les asiatiques du Sud et ceux du Nord, comme tu le dis grâce au teint de leur peau. Par contre, je suis incapable de te dire s'il est viet/lao/thai/cambodgien ou jap/coréeen/chinois. Désolé, mais vous vous ressemblez tous! @onion20@ @onion20@ @onion20@ Je rigole!
Je n'ai pas vraiment de type, et je ne saurai te le dire. Par contre je peux te dire quel type d'asiatique je déteste. La plupart des asiatiques qui suivent la mode de la Kpop, cheveux orange, maquillage des yeux, qui passent chez le bistouri pour s'affiner la mâchoire. J'ai l'impression qu'ils veulent ressembler à un blanc et pourtant c'est leurs petits yeux bridés, leur petites bouche et leur nez plat que j'adore.

@Lukuntz: Pouaaaaah tu m'as tué, Takeshi Kaneshiro! j'étais censé bien me reposer ce soir avec la semaine que j'ai eu... Je vais plus pouvoir @onion1@ @onion1@ @onion1@ @onion8@ @onion8@ @onion8@ @onion8@

@Ruch:
Rush a écrit : Je suis en tout cas incapable de savoir où trouver le bon. Il y a vraiment trop peu d'asiatiques pour que je trouve le bon parmi cet immense zoo.
Courage mon gars! Tu ne parais pas moche (d'après la photo de ton avatar), je dirai même que tu plais. Mais c'est sûr que se retrouver au fin fond d'un village, je ne pense pas que la perle rare s'y trouvera. Elle y est parmi d'autre "perles", sur Paris il y en a pleins, mais bon...ce n'est pas pour ça aussi que c'est facile de trouver.

Avatar du membre
Team Next Gaymer
746 messages

04 avril 2017

NatyAte, pour le côté plus prévenant d'un gars plus âgé ou d'une certaine origine, je ne sais pas si on peut forcément établir un lien. En partie peut-être, mais je ne pense pas à 100%. Je pense que ça dépend vraiment du caractère de la personne plus que de son âge et de son origine.

Je me méfie des gars un peu trop "paternalistes" car parfois c'est une façon d'avoir l'ascendant sur son conjoint.
De mon côté s'il y a bien une chose que j'aime, c'est que chacun garde un peu de liberté et puisse faire les choses comme il lui plait. C'est bien d'être en couple mais il ne faut pas s'étouffer l'un l'autre.

Je connais plusieurs personnes d'origine asiatique et en tout cas, je les trouve tous assez différents les uns des autres !
Dans certaines grandes villes comme notamment Paris, j'ai l'impression qu'il y a une concentration plus importante de personnes de cette origine!

Avatar du membre
Level 6
54 messages

13 mai 2017

Pourquoi tu ne partirais pas dans un pays asiatique pour trouver l'homme de tes rêves ? @onion1@
Blague à part, ne t'inquiètes pas. C'est tout à fait normal d'être attiré par nous @onion20@
Je crois d'ailleurs qu'il existe un terme spécifique pour les gays qui sont uniquement attirés par les asiatiques... Du genre yellow potato (pars checker)

Avatar du membre
Level 20
596 messages

13 mai 2017

Mmh il y a déjà un membre qui parlait de "Rice queen" et on s'est insurgés d'ailleurs sur ce terme.

Se rendre à l'étranger pour trouver la perle rare est-ce vraiment aussi simple.

Quelles sont les conditions des LGBT sur place ? Dans quel pays d'Asie ? Si pays plus pauvre, l'autre nous aimera t il sans intérêt pécuniaire ? La personne sera t elle pleinement assumée ?

Quid de la belle famille ? Et puis le choc des cultures peut se montrer bien rude..

Pourtant je suis partisan du fait que l'amour ne se borne pas aux frontières, cependant la tâche me paraît ardue, à moins d'avoir conversé sur le net et en profondeur..

Enfin je pense que Rush souhaite avoir un partenaire avec de la conversation et de l'éducation en sus de yeux en amandes.

Bref je suis avec toi bro !
Image

Avatar du membre
Level 11
208 messages

13 mai 2017

*Je crois que Potatoe Queen du coup ce sont les asiatiques qui ne sortent eux qu'avec des blancs. Et en effet ça reste des termes qui renforcent bien les clichés, et d'autant plus avec le "queen" pour rester dans le folklore gay, coloré, dévergondé voire travesti pour ce que cela m'inspire.

Sinon je pense évidemment qu'à ce sujet, Lake résume bien la situation. J'ai correspondu et j'ai dialogué parfois sur skype avec pas mal d'asiatiques qui sont domiciliés le plus souvent en France mais qui bien souvent hélas sont étrangers. Là encore je reste ouvert et curieux, même avec certains asiatiques qui ne sont pas en France, car comme l'a si bien dit Lake en théorie évidemment il ne faut pas se borner aux frontières et chacun reste unique. J'ai ainsi pu avoir des échanges très enrichissants en passant des soirées à parler d'art, de culture et de films, de jeux et de milliers d'autres sujets.

Cependant après tous ces échanges et mêmes certaines rencontres j'ai effectivement pu constater que le choc des cultures a un véritable impact. En effet il s'agit, bien au delà des simples différences culturelles, d'un énorme fossé quand à la façon de penser et donc d'agir et de communiquer. Il y a un véritable décalage qui nécessite pour être corrigé des efforts d'adaptation conséquents et une modification même de certains comportements ou manières de faire parfois impossible pour l'un des deux. J'avais par exemple vu une sorte de prétendu schéma sur la façon de penser pour un chinois ( ou un asiatique vivant en Asie, non pas que je fasse d'amalgame, je ne me souviens plus exactement de la légende ) et pour un européen ( ou un blanc ), et en résumé si pour nous il y avait une flèche directe en ligne droite, pour eux c'était l'équivalent d'une pelote de laine labyrinthique. Tout ça pour dire qu'en France on peut souvent observer et notamment chez les anciennes générations qui se sont installées en France, une certaine retenue, la volonté de parfois tout garder pour soi et tout porter comme un fardeau, par dignité et par obligation familiale et culturelle : il s'agit d'une sorte de pudeur qui les rend parfois si discrets et pourtant finalement si grands et si sages pour certains et qui leur donne aussi tout leur charme. A mon sens les étrangers qui ne sont pas français sont souvent différents en ce qu'ils n'ont pas intégré la culture, l'éducation et les valeurs françaises, ce qui fait que ce phénomène est exacerbé, cette simple pudeur ou la manière de penser, peut-être parfois des plus étriquées ou complexes à démêler.

Ensuite la tolérance à l'égard des homosexuels est très limitée même dans certains pays qui ont pu récemment légiférer légèrement dans ce sens car le poids de la famille et des traditions forcent bien souvent à continuer à vivre cachés. Beaucoup d'étrangers consomment leur voyage en Europe ou leur vie d'étudiant en France en voulant à tout prix tout visiter et tout faire et notamment pouvoir enfin être qui ils sont; c'est comme une sorte de pulsion libératrice face à l'oppression envers les homosexuels dans leur pays qu'elle soit tacite ou non. A ce sujet, il faut savoir qu'en plus certains pays comme la Malaisie et surtout l'Indonésie comptent pas mal de musulmans qui pratiquent un islam évidemment pas tolérant. J'ai d'ailleurs lu un article encore récemment concernant deux jeunes indonésiens d'une vingtaine d'années dans la province la plus extrême du pays : ces derniers ont été frappés et arrêtés chez eux pendant qu'ils faisaient l'amour parce que des voisins les avaient dénoncé il me semble à cette sorte de milice islamique.

http://www.independent.co.uk/news/world ... 82646.html

On peut même trouver une vidéo avec l'un des deux jeunes qui appelle son frère désespéré en lui demandant de l'aider tandis que se tiennent derrière lui son copain et les autres cinglés qui lui donnent un coup à un moment il me semble. Déjà que je déprime souvent d'être seul, ressortir cet article me redonne encore plus le cafard.

Enfin si j'ai évidemment des préférences physiques liées à la beauté, à la minceur et l'élégance, il n'empêche que ce sont la culture ( pour les raisons citées précédemment), l'éducation, l'intellect, le bon sens et le comportement de mon interlocuteur qui finiront par lui donner tout son charme ou par finalement faire de lui une simple coquille vide à mes yeux comme c'est bien souvent le cas.

Lié à cela et par effet miroir, pour ma part les garçons qui m'attirent simplement physiquement ( déjà qu'ils sont peu ), ou dans de très rares cas ( encore moins nombreux ) qui semblent même aussi intéressants, sont quant à eux attirés pas d'autres garçons, souvent par des minets blonds ou des gars un peu plus musclés et dessinés, ou même des bears. Ce n'est pas de bol je suis un peu au milieu de tout ces clichés.

Pour conclure je dirais que ce sont les statistiques qui jouent forcément en ma défaveur si l'on compte le nombre d'asiatiques français, ce qui me pousse parfois hélas à retomber dans le cercle vicieux du "chercher ailleurs ou correspondre avec un étranger" dont je me lasse finalement bien vite. Et pour rien arranger l'âge et le temps qui passe sont des facteurs aggravants et notamment du fait que ne m'étant accepté que tardivement j'ai l'impression d'avoir raté le train de ma génération en sortant du lycée, période durant laquelle se font mille et une rencontres et se forment de nombreux couples grâce aux maintes occasions, aux échanges et aux souvenirs et aux liens intrinsèques liant fortement une même génération, et aux corps somptueux qui subliment l'estrade.

J'ai beau être très sociable, communicatif et plutôt agréable, voire même drôle dans la vie de tous les jours et au travail notamment, intérieurement je vis avec le poids des regrets, que la solitude et donc la vieillesse alourdissent un peu plus chaque jour, comme un fardeau insoutenable qui m'emporte dans une tombe déjà toute creusée dans laquelle une partie de moi-même souhaite déjà s'engouffrer. L'infime espoir et la minuscule flamme qui sommeillent encore en moi vacillent et manquent de s'éteindre à chaque instant en songeant à tout cela; je marche en titubant, me couche triste quand vient le soir, et je recommence inlassablement, me questionnant sur l'intérêt même de continuer à vivre en souffrant ainsi, car, sans être un grand romantique, j'ai pourtant bien l'impression que jamais je ne parviendrais à combler la seule chose qui compte pour moi dans la vie : trouver cette pièce avec laquelle former un tout et se retrouver soi-même en savourant le goût de l'amour et du bonheur. Comme tout le monde je continue malgré tout à espérer et je prends aussi le meilleur des petites choses que l'on peut déjà apprécier en tirant le meilleur de chacun, en appréciant et en savourant la vie à travers d'autres passions. Je croise les doigts pour moi et pour ceux d'entre vous qui sont aussi seuls ! ;)
Modifié en dernier par Rush le 13 mai 2017, modifié 4 fois.

Avatar du membre
Level 4
31 messages

13 mai 2017

@Rush Ton message est très intéressant, je l'ai trouvé très instructif en ressentant ton point de vue et celle de ton expérience. La fin de ton message ma beaucoup touché.
Même si en France les choses ont évolué sur la tolérance de l'homosexualité cela n'en fait pas un pays gay-friendly. Il me semble que la France est très loin alors j'imagine que les pays d'Asie c'est pire.
C'est dur de trouver l'amour dans une société qui nous blesse mais il ne faut pas perdre espoir pour autant.
C'est pas parce qu'on se sent seul qu'il faut considérer la vie comme une routine sans espoir. Comme on dit mieux vaut être seul que mal accompagner.

Avatar du membre
Level 15
334 messages

15 mai 2017

Le 'type asiatique' me fait un peu le même effet que le 'type roux' : tous ne me tapent pas dans le l’œil, par contre, quand ils le font, c'est franchement pas qu'à moitié x)
Je m'en rends d'autant plus compte à mater 'Sense8', offrant un panel de physionomies trèèès varié :D

Mais j'ai vraiment tendance à me méfier de ces "frappes aux yeux", parce que tristement, passé l'inspection de la coquille, le vide à l'intérieur démystifie souvent tout !...

Je l'ai déjà dit par le passé, l'important est de rester ouvert à la surprise : c'est là que réside le véritable 'crush' ;p

Avatar du membre
Level 7
72 messages

15 mai 2017

Perso, en tant qu'asiat je vais sans doute répéter ce qui a déjà été dit :
Les asiats, la plupart des gens les détestent ou les adorent. Peu de gens sont indifférents. Alors c'est difficile pour nous aussi :v

Mais je comprends ta difficulté à trouver chaussure à ton pied. Moi-même, j'adore les mecs aux cheveux longs (mais vraiment long type métalleux ou vrai man-bun). Sauf que ça va pas à tout le monde. Donc soit j'adore, soit je déteste. Mais déjà que peu de mecs ont les cheveux longs...!
Par contre, quand ça va bien à la personne, c'est coup de cœur en 5 secondes quoi :v

Donc je sais ce que ça fait d'avoir un goût "rare".
Image

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité