La pilosité et toi

Répondre
Avatar du membre
Level 19
545 messages

02 mai 2017

Je me demande quand même si d'après les standards officiels doit y avoir une corrélation entre la taille et le poil ?
Et quelle organisation définit ces standards.

Avatar du membre
Level 8
100 messages

02 mai 2017

Alec a écrit : Aller on se calme ici, ce n'est juste qu'un débat... J'ai la solution pour tous...
Spoiler: [+]
Image
Voilà, comme ça tout le monde est content!

( Instant TROLL) XD
Aahah, bien joué!
Je suis un adepte des compromis mais là je sais pas, y'a un truc qui cloche ^^'
Oulanbator a écrit : Je me demande quand même si d'après les standards officiels doit y avoir une corrélation entre la taille et le poil ?
Et quelle organisation définit ces standards.
Tu veux dire plus on est grand plus on a le "droit" d'avoir de poils, ou l'inverse?
Quand à l'organisation qui régit tout ça, mieux vaut ne pas se poser la question, si on cherche trop de réponses dans les mystères de la mode on a vite fait de se retrouver dépecé et cousu en bolero sur les épaules d'une mannequin maigrichonne (pléonasme).

Blague à part, ça dépend beaucoup des époques, et des pays. Les critères de beauté sont différents en fonction des cultures et des héritages génétiques.

Avatar du membre
Level 19
545 messages

02 mai 2017

J'essayais simplement de permettre au débat de prendre toute sa mesure en y injectant en plus d'autres éléments que personne ne décide mais qui peuvent facilement générer des complexes, des préjugés, et pire que tout des modes. J'ai pris comme exemple la taille, mais on pourrait aussi parler du teint ou de la couleur des yeux.

Par exemple, est-ce qu'il vaut mieux avoir les yeux bleus et beaucoup de poils ou être petit et bronzé ?
Ce serait dommage de penser que ça n'a rien à voir alors que personne ne décide totalement de comment il est foutu.

Imagine un monde ou les gens se félicitent d'être bronzés, ou s'accordent une reconnaissance de groupe sur cette base. Ou les petits. On sera mal barrés, pourtant c'est ce que plein de gens font avec les poils. Et je suis sur que pour les 3/4 d'entre eux c'est plus un diktat qu'ils subissent (et imposent) qu'un véritable besoin de reconnaissance ou d'appartenance par opposition (à ceux qui n'ont pas la feature).

Au-delà de la mode des poils se dessine l'ombre de la dictature du pédé parfait: chacun essaye de trouver le petit truc qui lui fait ressembler au modèle défini pour nous par la société, les autres peuvent se rhabiller il n'y a rien à voir. Je trouve ça triste.

La vraie question qu'il faudrait se poser c'est: "pourquoi je trouve que X est mieux que Z et est-ce de mon fait ou du fait d'un autre ?"


Avatar du membre
Level 11
200 messages

03 mai 2017

Perso, je suis brun donc poilu. J'ai rien contre mes poils, mais je les aime courts voire rasés. Je fais du sport, par conséquent les poils qui collent, ça me prend la tête. Sur un corps musclé, ils peuvent être attrayants et peuvent dessiner les formes (abdos, pecs, etc.)... A voir :þ

Pour moi :
Poils sur le torse, les bras, les jambes, barbe, pour moi = oui.
Toison dans le dos, choucroute pubienne et moumoute des fesses = pas attirant du tout.

Tout est une question de goût ;)

Je ne suis tombé (presque) que sur des mecs imberbes ou qui géraient leurs poils de manière "optimale" selon mes critères (décrits ci-dessus). Il n'y a que récemment que j'ai pu voir le poil dans toute sa naturalité, et ça m'a confirmé que je n'aime pas les poils à certains endroits, c'est comme cela. Je ne pense pas répondre à une mode ou un conditionnement particulier.

Je ne peux que me projeter dans la situation où je rencontre un mec qui me plait, à qui je plais, et... tadaaaaaaaaaa, poilu de la tête aux pieds... Quel dilemme xD

Avatar du membre
Level 8
100 messages

03 mai 2017

Oulanbator a écrit : J'essayais simplement de permettre au débat de prendre toute sa mesure en y injectant en plus d'autres éléments que personne ne décide mais qui peuvent facilement générer des complexes, des préjugés, et pire que tout des modes. J'ai pris comme exemple la taille, mais on pourrait aussi parler du teint ou de la couleur des yeux.

Par exemple, est-ce qu'il vaut mieux avoir les yeux bleus et beaucoup de poils ou être petit et bronzé ?
Ce serait dommage de penser que ça n'a rien à voir alors que personne ne décide totalement de comment il est foutu.

Imagine un monde ou les gens se félicitent d'être bronzés, ou s'accordent une reconnaissance de groupe sur cette base. Ou les petits. On sera mal barrés, pourtant c'est ce que plein de gens font avec les poils. Et je suis sur que pour les 3/4 d'entre eux c'est plus un diktat qu'ils subissent (et imposent) qu'un véritable besoin de reconnaissance ou d'appartenance par opposition (à ceux qui n'ont pas la feature).

Au-delà de la mode des poils se dessine l'ombre de la dictature du pédé parfait: chacun essaye de trouver le petit truc qui lui fait ressembler au modèle défini pour nous par la société, les autres peuvent se rhabiller il n'y a rien à voir. Je trouve ça triste.

La vraie question qu'il faudrait se poser c'est: "pourquoi je trouve que X est mieux que Z et est-ce de mon fait ou du fait d'un autre ?"
Oui effectivement, plus on va ajouter de critères plus la sélection va devenir drastique et plus ça créée de complexes. Et évidemment qu'il y a un dictat de la mode, et plus globalement de l'apparence qu'on est censés avoir, à choisir selon une sorte de catalogue prédéfini.
Alors forcement on intègre tous les images qu'on nous donne des physiques "standards", et on juge tous plus ou moins les gens qui dépassent un peu du cadre au travers duquel on a pris l'habitude de voir le monde, c'est difficile de se défaire de nombreuses années d'éducation et d'habitude.
Mais tout ça on en fait un peu ce qu'on veut non?

J'veux dire, si par exemple je n'attire pas certains types de mecs parce qu'ils considèrent que mon look ne leur convient pas, hé bien tant mieux pour eux, et tant mieux pour moi! Personne de fait perdre de temps à l'autre, pourquoi je m'encombrerais de personnes qui s'arrêtent à ce genre de détails?
Perso j'ai toujours pensé que j'étais plus attiré par des mecs plus grands que moi, et au final je suis avec mon copain depuis 6 ans et pourtant il est plus petit que moi, parfois on se laisse surprendre à se rendre compte que certains critères qu'on avait ne sont pas si importants...

Pour ce qui est de la pilosité, aussi loin que je me souvienne j'ai toujours trouvé que les barbes avaient beaucoup de classe. Même petit je rêvais d'être barbu, et en grandissant c'est devenu un critère de sélection primordial pour qu'un homme me plaise (genre +50 en Charisme quoi!). Pourtant pendant mon adolescence la mode était plutôt aux visages imberbes (les boys bands et compagnie...) mais peu importe, moi ce qui m'intéressait c'était les barbus.
Ce que je veux dire c'est qu'on est suffisamment nombreux et tous différents pour avoir du choix. Certains vont avoir beaucoup de critères pour leur femme ou homme "idéal", d'autres sont plus ouverts.

Avatar du membre
Level 19
545 messages

04 mai 2017

Je trouve que derrière une jolie façade, il y a quand même un gros coté parade sans intérêt.
"Oh regarde mes beaux poils"
"Oh comme je suis totalement sous le charme de la séduction de l'homme avec ses poils [courts/longs/drus/taillés/rasés/frisés].

On pourrait avoir exactement la même discussion avec tout un tas d'autres thèmes.
En fait, je crois que je ne comprend pas cette fixette sur les poils. On a pas la même discussion sur les cheveux ou sur la couleur des yeux, et je ne crois pas avoir jamais vu de rassemblement de mâles qui tracent une ligne entre ceux qui ont les beaux ongles de pieds et les autres (qui eux sont pas des vrais pédés virils).

Donc je me demande surtout pourquoi on accepte tous ces préjugés à propos des poils alors qu'on serait tous choqués si c'était autre chose.

Level 7
78 messages

04 mai 2017

Autant les poils je m'en fous + ou - autant des ongles de pied dégueu c'est un gros nop ferme et définitif.

Avatar du membre
Level 5
41 messages

13 mai 2017

Personnellement je n'aime pas les poils ni sur mes partenaires, ni sur moi
Image

Avatar du membre
Level 8
100 messages

14 mai 2017

Oulanbator a écrit : On pourrait avoir exactement la même discussion avec tout un tas d'autres thèmes.
En fait, je crois que je ne comprend pas cette fixette sur les poils. On a pas la même discussion sur les cheveux ou sur la couleur des yeux, et je ne crois pas avoir jamais vu de rassemblement de mâles qui tracent une ligne entre ceux qui ont les beaux ongles de pieds et les autres (qui eux sont pas des vrais pédés virils).

Donc je me demande surtout pourquoi on accepte tous ces préjugés à propos des poils alors qu'on serait tous choqués si c'était autre chose.
Le thème spécifique des poils c'est probablement parce que c'est associé fortement à la masculinité, et en tant que gays (pour une grande partie des membres de NG, mais pas que) ça nous "classe" encore plus dans des sous catégories existant plutôt spécifiquement dans notre univers (bear/twink/otter/daddy...) Alors oui les étiquettes c'est nul, et à reléguer au même niveau que les standards de beauté, mais c'est ancré dans notre culture, et ça reste pratique à utiliser.
Rien que le titre du site "Next Gaymer" c'est déjà 2 étiquettes identifiables : geek et gay, et moi ça me convient très bien parce que j'ai rejoint le site pour trouver une communauté qui corresponde au croisement entre ces 2 univers.
Ce que je veux dire c'est que j'aime pas trop coller des étiquettes aux gens, mais elles sont utiles. Et plus on a d'étiquettes, plus on devient unique, car c'est autant de sous catégories qui peuvent autant nous rapprocher que nous différencier.

Je reviens sur le thème des poils, je me disais que si on accepte les préjugés à ce propos, est-ce que c'est pas parce que c'est une partie de nous qui n'est pas immuable?
Je veux dire, par exemple on peut difficilement changer la taille qu'on fait, donc c'est un point sur lequel les gens vont être plus tolérants. Pareil pour la couleur des yeux ou des cheveux : même si on peut les modifier artificiellement, la couleur naturelle sera toujours là.
Par contre, le poids, la musculature, la coupe de cheveux ou la présence des poils (et bien d'autres critères...) sont des aspects de nous qu'on a la possibilité de modifier, même si on part de la base génétique qu'on a reçu. C'est peut-être pour ça qu'on aura plus d'exigences sur ces points?

Avatar du membre
Level 32
1614 messages

14 mai 2017

Concernant les poils sous les aisselles , on sait que globalement les filles se rasent totalement. Mais pour les hommes y'a 2 ecoles .
Vous les rasez ? Ou pas ? Quelle est votre reaction face à un mec totalement rasé sous les aisselles ou au contraire mec poilu à ce niveau ?

Avatar du membre
Level 5
41 messages

14 mai 2017

Hakim a écrit : Concernant les poils sous les aisselles , on sait que globalement les filles se rasent totalement. Mais pour les hommes y'a 2 ecoles .
Vous les rasez ? Ou pas ? Quelle est votre reaction face à un mec totalement rasé sous les aisselles ou au contraire mec poilu à ce niveau ?
Oui globalement les femmes les rasent, mais perso je les rases pas trop trop en hiver
Image

Avatar du membre
Level 4
31 messages

14 mai 2017

Moi perso j'aime bien la pilosité masculine mais pas abondante non plus. Les corps imberbes ça m'attire pas trop.
La barbe permet de faire plein de style et j'adore ma barbe.
Les aisselles je rase quand y en a trop

Level 9
128 messages

14 mai 2017

Hakim a écrit : Concernant les poils sous les aisselles , on sait que globalement les filles se rasent totalement. Mais pour les hommes y'a 2 ecoles .
Vous les rasez ? Ou pas ? Quelle est votre reaction face à un mec totalement rasé sous les aisselles ou au contraire mec poilu à ce niveau ?
Moi, je les rase entièrement une fois qu'ils atteignent une certaine longueur. Si en t-shirt, je lève les bras et que c'est trop visible, hop ! tondeuse. Pour ce qui est des autres mecs, les poils sous les aisselles ne me dérangent absolument pas. Je trouve même ça un peu sexy quand il n'y en a pas trop. Par contre, ça devient problématique si le gars ne met pas de déo et qu'il transpire beaucoup naturellement. Les aisselles qui sentent très légèrement la transpi, ça passe encore. Mais si ça sent trop mauvais, non merci...
Rien de tel que les mauvaises odeurs corporelles pour foutre en l'air ne serait-ce qu'un gentil petit calin.
Donc quoiqu'il en soit, les aisselles sont l'une des seules parties du corps que supporte aussi bien poilues que rasées. Juste "l'hygiène" qui peut me faire pencher d'un côté de la balance.

Avatar du membre
Level 11
199 messages

14 mai 2017

Ayant une odeur corporelle assez forte de base, les poils sous les aisselles, je les rase entièrement quand ils ont atteint une certaine longueur (et pour couronner le tout, ce sont des poils roux donc bon... J'ai beau mettre du déo, ça change rien :x).

je supporte pas que mon partenaire ait une forêt sous les bras personnellement haha.

Avatar du membre
Level 4
24 messages

29 août 2017

Les poils sous les aisselles c'est pas possible pour moi. Apres, chez mon mari. A ne me dérange pas, mais comme beaucoup, y a une longueur à ne pas dépasser.

Avatar du membre
Level 11
200 messages

05 septembre 2017

Hakim a écrit : Concernant les poils sous les aisselles , on sait que globalement les filles se rasent totalement. Mais pour les hommes y'a 2 ecoles .
Vous les rasez ? Ou pas ? Quelle est votre reaction face à un mec totalement rasé sous les aisselles ou au contraire mec poilu à ce niveau ?
Rasées. La moumoute sous les aisselles, aucun intérêt. Ni esthétique, ni hygiénique. Quand je vois pas l'intérêt, je coupe @onion9@

Et puis quand cela te prend de lécher ou faire les bisous partout à ton homme, notamment à ce niveau-là et que... paf... la pelotte humide et duveteuse dans ta face... @onion18@

Mais bon, ça peut faire un bon fétiche pour certains xD

Avatar du membre
Team Next Gaymer
1684 messages

05 septembre 2017

Pourquoi, pourquoi, poils = fetish et absence de poils non ?

Il est évident que forcer son corps ou celui de son partenaire à combattre son état naturel en condition d'avoir des rapports sexuels, c'est probablement ça le fetish s'il fallait en désigner un
Sanctifer

Avatar du membre
Level 32
1614 messages

05 septembre 2017

Henkil a écrit :
Hakim a écrit : Concernant les poils sous les aisselles , on sait que globalement les filles se rasent totalement. Mais pour les hommes y'a 2 ecoles .
Vous les rasez ? Ou pas ? Quelle est votre reaction face à un mec totalement rasé sous les aisselles ou au contraire mec poilu à ce niveau ?
Rasées. La moumoute sous les aisselles, aucun intérêt. Ni esthétique, ni hygiénique. Quand je vois pas l'intérêt, je coupe @onion9@

Et puis quand cela te prend de lécher ou faire les bisous partout à ton homme, notamment à ce niveau-là et que... paf... la pelotte humide et duveteuse dans ta face... @onion18@

Mais bon, ça peut faire un bon fétiche pour certains xD
beaucoup de mecs et meme de filles trouvent cela sexy . Suffit d'aller sur les sites de bears pour s'en rendre compte ^^ . Perso cela me gene pas que le mec a des poils sous les aisselles ou pas à condition de ne pas les avoir trop long non plus . Et le plus important que le mec fase gaffe à son hygiene meme à ce niveau là ....

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité