Vos pires rencards O.O

Répondre
Avatar du membre
Level 10
150 messages

19 août 2017

@ Alcazar1313

Ah ^^

Ouais mais moi tu sais...j'ai toujours été une quiche en math =3
alors les statistiques...

@Melitas

C'est dommage =(

Z'êtes restés amis quand même ?

Level 9
128 messages

19 août 2017

Melitas a écrit : Puis a un moment, je l'embrasse et il me retourne mon baiser. Une fois fini , il me dit "En faite, je ne voulais pas t'embrasser car pour moi, tu es un bon ami et qu'il ne voit que ça en moi. "
C'est un peu chelou qu'il t'ai retourné ton baiser s'il ne te voyait que comme un ami. Je pense pas que ça soit le genre de chose qu'on fait si on ne veut pas plus que de l'amitié.
Mais ça devait être une situation assez embarrassante pour toi. je te plains... :s

Level 5
44 messages

19 août 2017

On est resté ami pendant un moment en faite jusqu' a temps que je sois en couple .

@skylorn en faite , je pense que je l' ai pris un peu au dépourvu et que ca lui a plu sur le moment .

Avatar du membre
Team Next Gaymer
746 messages

22 août 2017

Il faut se poser la question, comment réagirait-on si quelqu'un que tu considères comme un pote t'embrassait?
Je me souviens d'un cas il a très très longtemps... Et j'ai répliqué par un petit bisou, pourtant y'avait rien d'amoureux, mais je voulais pas mettre un vent au mec que j'appréciais. J'ai jamais trop compris ma réaction non plus. Mais juste lui mettre un vent, je voulais pas.
J'avoue avec le recul c'était bizarre ^^

Avatar du membre
Level 15
334 messages

29 août 2017

@Meltias
De mon vécu personnel, je trouve que le plus efficace reste encore de mettre les pieds dans le plat... si l'un ou l'autre aimerait dépasser le stade du pure lien amical & platonique, en parler de vive-voix permet de fixer les choses. C'est, je trouve, moins blessant et délétère dans la relation, d'obtenir une réponse claire et orale, plutôt que risquer un rejet physique et/ou un moment gênant, qui pourrait ternir l'amitié déjà en place.
Alors après, c'est clair: il faut trouver le courage d'entamer ce style de discussion, et être prêt à encaisser la réponse... sans compter que l'autre peut malgré tout être pris au dépourvu, et ne pas véritablement oser répondre en toute sincérité :/

Peut-être me trompe-je, peut-être que j'aurais pu faire basculer certains débuts d'amitié vers quelque chose de plus intime en "agissant" plutôt qu'en parlant, que certains ressentent le besoin que l'autre fasse un pas "concrètement" pour envisager plus. Mais en même temps, si confronté à la question, la réponse est négative, en quoi passer à l'acte changerait drastiquement leur ressenti ? N'est-ce pas un peu "forcer la main" ?
- - -
Le sujet a vocation à parler des pires, mais j'en n'ai plus dans mes tiroirs, alors tant pis, racontons une expérience positive :p

Mon dernier "date" en date (huhu), je pressentais que les feux étaient au vert depuis un moment, il faut dire que le petit rush pour aller se réfugier dans la voiture alors que la pluie commençait à tomber... la météo trichait carrément niveau préparation du terrain ! xD
Pour autant, malgré les blancs dans la conversation qu'il semblait laisser durer intentionnellement, j'ai pas agis, on a continué de papoter, jusqu'à ce que la discussion lui offre une transition pour poser la question "ça veut dire que si je te disais que j'ai envie de t'embrasser, tu serais d'accord?" Bon, la suite me semble limpide, pas besoin de vous faire le dessin ;p Et bah j'ai kiffé ce côté "gentleman", ce doit être mon côté 'Victoria' (How I met your mother), la phase de 'conquête' me tient à cœur, surtout quand j'obtiens d'être "le conquis" (a)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité