Rapport prix/durée dans les jeux vidéos

Répondre
Avatar du membre
Level 8
116 messages

03 juin 2017

Bon, je sais pas si le sujet est dans le bon forum, je laisse le soin aux gentils modérateurs de me corriger (huhu) si j'ai fait erreur.
Je n'ai pas trouvé de sujet qui s'en rapproche mais j'espère ne pas faire de doublon.

L'idée me vient d'un constat que j'ai fait en lisant les commentaires et avis de certains jeux, disant qu'ils sont trop chers par rapport au temps de jeu proposé.

J'ai deux exemples concrets et récents en tête, Little Nightmares et RiME, que j'ai tous deux adorés.
Little Nightmares est sorti au prix de 19,99€, pour une durée entre moins de 3h si on se débrouille bien sans explorer, à plus de 5h si on fouille davantage.
RiME quand à lui, est actuellement au prix de 34,99€ pour environ 6h de jeu (je l'ai fini en presque 8h en explorant pas mal, et il me reste des choses à trouver)

D'un côté ça m'agace profondément de voir des jeux notés en fonction du rapport prix/durée, et d'un autre je me dis que j'aurais du mal avec un jeu payé 20 ou 30€ qui dure moins de 2h, à moins qu'il propose une expérience qui me marque vraiment.

Je veux dire, certains loisirs ont un prix proportionnel au temps qu'on y passe, (genre location de ski, karting...) mais la plupart du temps on paye une expérience, pas une durée !
Je sais que c'est un peu bancal de comparer les jeux vidéos à d'autres média, mais par exemple heureusement qu'on ne paye pas le ciné en fonction du temps du film! Pourtant en soi ça pourrait être le cas, puisqu'un film qui dure 3h c'est aussi des séances en moins dans la journée et donc moins de billets vendus par le cinéma, donc un manque à gagner.

Si le prix des jeux devait être proportionnel à leur durée, on devrait payer Skyrim ou la plupart des FF au moins 200 balles! Alors pourquoi juger certains trop chers parce qu'ils sont trop courts s'ils offrent l'expérience attendue ou même nous surprennent dans le bon sens ?

C'est justement ce point qui me semble important dans le prix, ainsi que le travail que je vois derrière. Selon moi, les deux jeux cités plus haut (et bien d'autres encore) ont un prix raisonnable, mais sachant qu'ils sont "conformes" à mes attentes par rapport aux infos que j'avais pu trouver à leur sujet (jeux indépendants, univers graphique très travaillé, scénario intéressant...)
Si les jeux m'avaient déçu alors oui j'aurai considéré ça comme une perte de temps et d'argent.

Après un autre paramètre est que chaque joueur a sa propre perception des prix. J'ai un boulot qui me permet de gagner ma vie mais si j'étais encore étudiant j'hésiterai davantage et j'attendrai probablement les soldes avant de me laisser tenter.

Enfin (et pardonnez moi je digresse un peu) l'avantage d'un jeu pas trop long est qu'il permet de passer plus vite à un autre, avec tous les bons jeux passés ou présents qui existent on a pas assez d'une vie pour tout faire...


Bref quel est votre avis sur la question?
Modifié en dernier par Avriel le 07 juin 2017, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Level 8
98 messages

03 juin 2017

Oh purée le sujet sur lequel il ne faut surtout pas m'lancer ! J'vais éviter de trop m'emballer :D

Alors comme répondre ? Je sais, j'vais répondre en tant que mec qui espère bien un jour sortir son propre jeu vidéo en tant qu'indé !
Mon point de vue, c'est en effet qu'on souhaite proposer une expérience aux joueurs, ça peut être une histoire qui nous tient à coeur, un gameplay dont on a eu l'idée et qu'on a peaufiné, ou les deux pourquoi pas. Le truc, c'est qu'en effet, le prix d'un jeu est censé récompenser, en quelque sorte, le ou les développeurs qui ont travaillé sur le jeu. Il faut bien qu'ils vivent ! Toutefois, je pense qu'il y a principalement chez les indés un problème de gestion.

Je m'explique. Prenons mon cas, par exemple. Je rêverais que cette activité soit à temps plein et que ma vie soit consacrée à cela ! Mais c'est juste impossible. Alors je le fais sur mon temps libre et j'adore ce que je fais. Mais si je dois y passer trois ans d'ma vie avant d'aboutir à quelque chose, dois-je pénaliser les joueurs en vendant ma création 40$ parce-que c'est le prix que j'estimerais juste pour me dédommager ? Non, je ne suis pas d'accord. J'ai mené ce projet et cette activité sur mon temps libre, j'ai continué à travailler à côté et de ce fait, la durée et la pénibilité du travail ne doit pas entrer en ligne de compte dans le prix auquel je vendrai mon jeu.

En revanche, il y a des gens qui décident de s'lancer à fond, pour de vrai, qui quittent leur taf, montent limite un studio et passent alors plusieurs mois ou années de leur vie sur leur projet. C'est clair qu'on peut pas leur reprocher de vendre leur production 20$ ou 40$ pour rentrer dans leur frais... ce que je trouve dommage, dans ce cas-là, c'est tout de même de ne pas offrir aux joueurs une expérience plus consistante. De mon point de vue de joueur, je n'demande pas à c'que tous les jeux soient aussi longs que Skyrim (en plus ça aurait tendance à m'décourager maintenant :D ) mais je trouve qu'il y a quand même un minimum syndical, quoi. Un jeu qui se plie en 2h, non je suis désolé mais même à 10$ ça m'saoule...

Et puis honnêtement, en tant que développeur, si je dois passer plusieurs années de ma vie sur un jeu, je ferais en sorte de proposer autre chose qu'un jeu qui se termine en une après-midi. Passer autant de temps à concevoir quelque chose pour qu'il se termine aussi vite, c'est un non-sens, je n'comprends pas. Mais bon, chacun fait ce qu'il veut avec la vision qu'il a et le but qu'il s'est fixé :D

Bon j'sais pas si j'réponds vraiment à la question. Pour en rester à mon point de vue de joueur, je déteste les jeux qui se terminent trop vite, et encore plus s'ils coûtent trop cher. D'un autre côté, j'accroche de moins en moins aux jeux qui durent réellement trop longtemps. J'pense notamment aux mondes ouverts, en espérant que cette "mode" se termine bientôt car bon, on en a fait le tour et le remplissage inutile, c'est assez gavant aussi. Mais bref, il y a juste milieu.

Sinon et bien, on peut aussi dire que chacun a sa propre recherche quand il s'apprête à acheter un jeu vidéo. Certains mettent l'accent sur l'expérience, l'histoire même si ça dure 1h. D'autres préfèrent se focaliser sur le côté "loisir" de la chose et donc du temps que ça va les occuper. Après chacun décide en fonction de ça et du prix qu'il est prêt à mettre. Pour moi, c'est mort. Un jeu indé c'est 20$ max. surtout s'il est court. S'il est vraiment ultra court genre quelques heures, c'est 5 balles max. ou je le prends pas. Sinon il a intérêt à m'occuper quand même plus d'une après-midi :D

Avatar du membre
Level 8
104 messages

04 juin 2017

moi, mon problème se situerais plutôt dans ce que le jeu propose, un jeu trop long comme Skyrim, je n'ai plus le temps ou alors en nomade ,je joue beaucoup sur switch et 3DS et la la durée de vie longue de me gêne pas.

Après, j'aime une histoire, une expérience : exemple ! les jeux Teltalle comme : The Walking dead ne propose pas un gameplay riche, ni une durée de vie longue, mais je suis tellement absorbé par l'histoire que l'on me raconte que bah je ne regarde pas vraiment le prix que j'ai payé.

Par contre, je ne joue Jamais ou presque (Mario kart :) en ligne, et pourtant j'aime les campagne solo de Injustice ou Call off et la bah j'attend que le prix baisse pour me le payer, car 60 eur pour juste la campagne solo de 5 ou 7 heures...ça pique !

Voila, je pense que cela varie en fonction des attentes ou envies de chacun :)

Avatar du membre
Level 7
72 messages

07 juin 2017

Je dirais que le facteur "durée de vie" est tout de même à prendre en compte, mais parfois il est juste... stupide, comme tu l'expliques. La rejouabilité d'un city-builder ou d'un jeu de stratégie comme Age of Empires II (par exemple) ne tient pas seulement au jeu, mais également aux joueurs. J'ai passé des heures à construire et détruire des villes et je ne m'en lasse pas. En revanche, d'autres n'y verrait pas grand intérêt. Faut-il pour autant que les jeux à longue durée de vie soient sur-facturés ? Bien sûr que non.

Cependant, c'est un paramètre à prendre en compte quand la durée de vie tombe en deçà d'une certaine durée. A ce moment-là, il est considéré comme normal de facturer par rapport à la durée de vie du jeu, qu'importe le travail apporté, d'où l'intérêt de faire un jeu à la durée de vie dépassant les 3-4 heures et/ou rejouable facilement et/ou jouable en multi (le plus simple pour faire un jeu rejouable presque indéfiniment). Comme tu l'as dit, je me vois pas payer 40€ pour un jeu dont la campagne de 2h serait le principal (voir le seul) intérêt.
Image

Avatar du membre
Level 39
2301 messages

10 juin 2017

la durée de vie des jeux vidéo est de mon point de vue une notion totalement dépassée. On parlait beaucoup de la durée de vie des jeux dans la presse spécialisée et dans les forum de JV il y a quelques années, mais aujourd'hui ça n'est plus vraiment le cas parce qu'au final l'important c'est l'intensité de l'expérience.

A l'époque où les joueurs exigeaient des jeux avec un bon rapport prix/durée de vie, beaucoup d'éditeurs ont délayer leur jeux, en rajoutant des missions sans intérêt ou répétitive. Du coup, leurs jeux perdaient beaucoup, un peu comme pour un expresso puissant, riche et complexe en goût qu'on aurait allonger pour se retrouver avec un jus de chaussette insipide et fade.
l'exemple type du jeux qu'on a trop délayé pour augmenter sa durée de vie, c'est FarCry2, le jeu était bon, l'ambiance était top (comme toujours chez Ubi) il était beau, et au final l'histoire , sans cassé la baraque, aurait pu faire le job , mais les missions étaient tellement répétitives que ça m'a saoulé et je n'ai jamais fini ce jeux, comme la plus part de ceux qui y on joués d’ailleurs. Ubi a ensuite récidivé dans cette magouille de l'allongement artificiel, en rajoutant des objectifs qui n'apportent rien ( du style grimper en haut des tours dans les Assassin's Creed- ; trouver des lettres/messages cachées dans les FarCry etc..) J'ai pris Ubi comme exemple mais il y a plein d'autre éditeurs qui se sont amusés a ce petit jeu j'ai souvenir de The Saboteur de EA qui lui aussi avait des missions et des objectifs répétitifs qui n'apportaient rien voir gâchaient l'expérience de jeu.

A côté de ça, il existe des jeux à la durée de vie réduite mais qui sont tellement intensifs/immersif/jouissif qu'on s'en fout de la durée de vie courte. Il y a The Walking Dead qu'Obione76 à déjà évoqué, il se termine en 10-12h pour 40€ ça pourrait piquer, mais ce jeu est tellement puissant en émotions, ça en est même violant d'un point de vu émotionnel, du coup ça ne m'a pas du tout dérangé de le faire en 12h. Il y a aussi FireWatch qui peut être terminé en 5h, il coute 20€, là aussi je n'ai pas du tout regretté, car je me suis laissé transporté par l'histoire et l’ambiance du jeu, en y jouant je me sentais bien. Même si j'aurais aimé continuer à rester dans cette ambiance, mais, en y réfléchissant, je me dis que ce jeu m'avait raconté une belle histoire et que rajouter quelque chose de plus n'aurait rien apporter.

Bref chercher un bon rapport prix/durée de vie ça ne rime pas à grand chose, il faut surtout chercher l'intensité de l'expérience vidéoludique.
Modifié en dernier par viggen le 11 juin 2017, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Level 24
913 messages

11 juin 2017

J'aime les jeux longs mais quand il y a trop de quêtes annexes, je finis par le laisser de côté. Le mélange doit être subtil.
Mais en effet, un jeu trop cher et trop court, j'ai l'impression de me faire arnaquer. Je sais que des gens bossent dessus pendant des années, etc. mais c'est pas mon problème en tant que consommateur. On se fout suffisamment de nous niveau culture populaire !
Mais c'est pareil avec le cinéma. Quand tu ressors déçu d'un film tu te dis que pour le prix, c'est rageant. Et pourtant tu paies le même prix, que le film dure 2h30 ou 1h30.
Un roman c'est encore plus complexe parce que le format compte. Un format poche est un excellent investissement.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité