Votre première fois

Avatar du membre
Level 5
42 messages

09 mars 2018, 22:15

C’etait y a sept ans. Je n’en ai pas gardé de souvenir impérissable. J’étais pas à l’aise et ce fut ni l'éclate total ni le désastre. Entre les deux à peu près. Je sais qu’il n’a pas aimé et qu’il aurait voulu plus parce que bien après il me l’a reproché sous la forme d’une plaisanterie.

Avatar du membre
Adhérent
130 messages

10 mars 2018, 01:25

Alors pour moi, j'avais 15 ans. J'avais du aller chez lui à pied car il y'avait grève de transport. Et mon dieu qu'il était beau. Faut dire c'était un mannequin ^-^'. Malheureusement, je ne me sentais vraiment pas à l'aise alors qu'il fessais tout pour me décoincer en me montrant des photos, on à manger ensemble et regarder un film ... faut dire j'était jeune et je commençais seulement de réaliser que j'était gay. Puis après un petit bisous, me suis senti encore - à l'aise et j'ai préféré partir. Quelque jours après, il à préféré couper contact car il estimait + sortir avec un bébé plutôt qu'un vrai mec XD.

Avatar du membre
Level 6
64 messages

10 mars 2018, 16:20

Pour ma part c'était quand j'avais 19 ans, lors d'une soirée entre collègues dans l'appartement de mon responsable.
On a beaucoup bu puis tout le monde est parti sauf moi, il m'a proposé de rester dormir chez lui dans son lit 2 places.
Je le connaissais comme un gars assez fermé sur les gays voir homophobe.

Il m'a demandait pourquoi j'étais toujours célibataire, je lui ai dit que j'étais attiré par les mecs etc... mais que de toute façon je savais qu'il était contre ça. Il m'as demandé si j'avais déjà couché avec un homme et je lui ai dit non.

Il a alors pris ma main pour m'inviter à passer à l'acte puis je l'ai laissé faire, c'était un très bon moment passé et depuis ce jour là Je me suis senti libéré et complètement épanoui bien qu'il ai toujours voulu garder ça secret.
Par la suite on en a jamais reparlé et il a continuer sa vie d'hétéro ^^

Avatar du membre
Adhérent
137 messages

09 avr. 2018, 05:53

pouh comme d'autres, j'ai plus tous les détails, je me rappelle juste que j'avais 15/16 ans, donc 1998/1999 et à l'époque, dans nos campagne, on utilisait le réseau téléphonique, c'était un peu comme un répondeur, où l'on laissait un message et la première fois, j'ai du le recommencer 15 fois.... "Salut, jeune mec, 18 ans(bah oui, j'allais pas dire que j'étais mineur^^) Blond Yeux bleu 1m77 67 kg(et je me souvient plus de la suite)", Bref, on écoutait ensuite le message du mec suivant et si il te plaisait pas tu zappais avec la touche 3. Et quand un mec te plaisais, tu pouvais lui envoyer un message privé ou même être mit en relation directement avec lui.

Bref, un mec avec qui le courant est passé, je lui donne rdv sur un parking où je vais le chercher en scooter, histoire de vérifier si il e plait, et comme j'étais terrorisé je me disais que si il avait une tête bizarre, je pourrais fuir a travers champs avec le scoot^^ le reste est plus flou, car, on se plait mutuellement, et je le ramène chez mon père qui à l'époque bossait de nuit... je me rappelle juste qu'il m'a aidé à mettre une capote, chose que je faisais pour la première fois.

de lui, je me rappelle simplement qu'il n'était pas une beauté fatale mais qu'il était charmant, et qu'il vendait des piscines.

les années ont passé et je suis retombé sur lui bien plus tard dans les même circonstance sauf que cette fois ci j'étais parti le chercher en voiture... ;-)

Et Pour rebondir que ce que disait Henkil et Selen, chaque couple, chaque personne est différente. mes relations sont le contraire des votres, c'est à dire que je n'ai jamais rencontrer de gay en dehors des saunas, bars, sexclub, boite etc. Pour moi, qui habitait un village à 1h en voiture d'une grande ville, le seul moyen de rencontrer d'autres personnes comme moi, c'était dans ces lieux là. J'étais seul et n'avais personne à qui parler. la premiere chose que j'ai fait quand j'ai eu mon permis, c'était de sortir dans un sex club... et je te raconte pas l'excitation, non pas de coucher avec un mec, mais de voir pleins de personnes comme moi....

Je penses que nos 2 discours sont importants, dans le sens où ils peuvent être lu par des jeunes que dans tout les cas, ils ne sont pas seul, ils ne sont pas malade, et qu'ils ont le droit de vivre leur vie comme ils l'entendent... Je prends très à cœur le moindre signe de détresse dans la communauté...
oui je suis un Saint-Bernard ! ;-)

Level 4
33 messages

11 avr. 2018, 12:26

La première fois je m'en souviens très bien. J'avais 22 ans (à cette époque j'étais jeune et mignon :T_T: ) et je n'avais jamais eu de copain ni embrasser un autre mec. Pour moi être gay c'est pas uniquement deux gars attirés sexuellement mais surtout deux hommes qui s'aiment... Bref j'étais guère préparé malgré mon âge, j'étais naïf et trop confiant. :(
J'habitais chez mes parents à 60km de Paris et la seule façon de rencontrer des hommes était internet, je m'étais donc inscrit sur un site de rencontre. Au bout d'un moment, j'accroche avec un mec et on décide de se voir sur Paris. Dès que je l'ai vu et même s'il était beau, il ne m'a pas séduit. J'étais donc super détendu puisque pour moi il ne se passerait rien ;) rien en commun, pas d'attirance : j'étais en sécurité.
C'était l'été, Il faisait très chaud ce jour et après avoir passé une petite heure ensemble à se balader dans la capitale, il me propose d'aller boire un verre chez lui, j'accepte.
À peine j'ai bu mon verre d'eau qu'il me saute dessus et pousse jusqu'à la chambre ! Je me suis senti agressé et je l'ai repoussé. Je vois encore son regard puant de mépris et qui me balance "mais tu es puceau ou quoi ?"
À ce moment, j'étais tellement flippé de son jugement (ce que j'étais stupide...) que j'ai dit "non, non je l'ai déjà fait". Je me rappelles de m'être dit dans ma tête un truc du genre "allez vas y mon grand c'est pas si important" et j'ai laissé faire. Le truc est passé tellement vite que je dois dire que j'ai pas eu le temps de regretter d'apprécier ou même de réfléchir. Après coup je m'en suis voulu car je n'avais été rien de plus pour lui qu'un vidangeur mais j'en ai tiré quelques leçons :)

Avatar du membre
Adhérent
272 messages

16 avr. 2018, 13:37

Randragon a écrit : Le truc est passé tellement vite que je dois dire que j'ai pas eu le temps de regretter d'apprécier ou même de réfléchir.
Tous ces kilomètres, ce temps et ces efforts pour si peu de résultat... @onion29@

Level 4
33 messages

17 avr. 2018, 13:29

Henkil a écrit :
Randragon a écrit : Le truc est passé tellement vite que je dois dire que j'ai pas eu le temps de regretter d'apprécier ou même de réfléchir.
Tous ces kilomètres, ce temps et ces efforts pour si peu de résultat... @onion29@
@onion9@ et oui des fois le jeu en vaut la chandelle et des fois non ;)




Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités