Les applications Gays Smartphones

Avatar du membre
Adhérent
140 messages

21 mai 2018, 16:21

Henkil a écrit : J'ai eu aussi le "je sais où vivent tes parents, je vais les tuer. Réponds".

@onion29@
Oh mon dieu.. je suis choqué @onion13@

Comment des gens veulent rencontrer en disant ça ? il croyait qu'en te disant ça tu allais dire : Oui bien sur ! rencontrons nous ! @onion7@

Je vous souhaite bien du courage sur ses applications..

Avatar du membre
Adhérent
279 messages

22 mai 2018, 14:20

Thrallounet a écrit :
Pour autant, sans forcément chercher "l'âme soeur" ça serait cool de pouvoir chercher juste une relation régulière avec un mec, pour partager des trucs sur Netflix, aller au ciné, se balader, partager de la musique... @onion20@

Je pense que c'est un marché à saisir. Pour le coup, dans la sphère gratuite, il y a peu d'offres qui favorisent la prestation du type "relation plutôt sérieuse et un peu régulière"
Mais totalement. Dans l'esprit du "ne m'agresse pas avec ton "sérieux", mais également "plus d'un coup d'un soir si ça match", tout en "laissons-nous le temps de voir si la mayonnaise prend", je te rejoins sur ce manque de relations hybrides basées sur le partage de centres d'intérêt, et plus si affinité.

Le souci, et je pense l'avoir déjà évoqué, ce sont les codes mis en place par ces applis, mais par la communauté également. J'ai remarqué que, quel que soit l'âge (et je pense surtout aux petits jeunes, les "newbies" qui copient les codes pour s'identifier et appartenir au groupe), une grosse partie des mecs t'aborde de la meme façon, avec les mêmes questions, et les mêmes formulations (allant jusqu'à la même orthographe catastrophique). Combien de "jeunes" de 18 ans t'abordent en t'envoyant des photos plus que déplacées, sans bonjour ou sans texte aucun, et te répondent lorsque tu leur dis que c'est déplacé "bah quoi, lol, c'est comme ça qu'on fait non ?".

C'est également à l'image du reste de la société. Je veux tout, tout de suite. Pas dispo immédiatement, je passe au profil suivant. Tu n'alimentes pas la discussion (LOL, parce que je t'ai abordé mais je n'ai rien à dire passé le "tu ch? t ou? cho? pics hot?"), next. Tu me dis bosser, avoir des activités, être occupé ? Next. Je te veux, tout de suite, now. Je veux tout voir, TOUT, au bout de 5 minutes, je veux consommer. En gros, on s'en fout de qui tu es. Tu es un parmi la multitude disponible et potentielle.

Je ne peux qu'imaginer à quel point tu peux être perdu quand tu te lances, du haut de tes 18 ans, pur et innoncent, plein d'étoiles romantiques dans les yeux, dans l'utilisation de ces applications... Moi-même, quand je les ai utilisées pour la première fois il y a deux ans (33 ans à l'époque - ma dernière recherche remontant à 2007, passé lointain où on utilisait un pc pour échanger et rencontrer), j'ai été choqué. Le pire étant que les gens, quel que soit leur âge, participe joyeusement à cette mouvance. Quand tu tentes de prévenir le pauvre petit jeunot qui débarque qu'il n'est pas obligé d'adopter la façon de faire, d'envoyer des photos de lui sous tous les angles, etc., en gros, le mec disparaît parce qu'il n'en a rien à foutre. Il veut pécho, il veut sa première expérience, il veut enchaîner.

Tout le monde rouspette, mais tout le monde s'en fout, en gros @onion7@

Bref.

Je ne sais pas ce que demanderait le développement d'une nouvelle application correspondant à ce que tu décris, en partant d'un crowd founding. Y'a peut-être matière à faire quelque chose les Nextgaymers ^^ Histoire d'arrêter d'en parler, et d'agir. Avec les talents des uns et des autres, plus la visibilité d'Alex sur les réseaux, ça pourrait carrément le faire ^^

Avatar du membre
Adhérent
37 messages

23 mai 2018, 00:26

Henkil a écrit : "ne m'agresse pas avec ton "sérieux", mais également "plus d'un coup d'un soir si ça match", tout en "laissons-nous le temps de voir si la mayonnaise prend", je te rejoins sur ce manque de relations hybrides basées sur le partage de centres d'intérêt, et plus si affinité.
Tout le monde n'a pas le coup de poignet pour réussir à faire prendre une bonne mayonnaise ;) certains ne l'auront jamais hélas @onion16@ ...
Henkil a écrit : Je ne sais pas ce que demanderait le développement d'une nouvelle application correspondant à ce que tu décris, en partant d'un crowd founding. Y'a peut-être matière à faire quelque chose les Nextgaymers ^^ Histoire d'arrêter d'en parler, et d'agir. Avec les talents des uns et des autres, plus la visibilité d'Alex sur les réseaux, ça pourrait carrément le faire ^^
Après il faudrait des devs, un comm manager, quelques commerciaux, de la maintenance/support et des bons parts et ça se tente ^^'

Avatar du membre
Level 3
16 messages

23 mai 2018, 00:48

Je sais pas pour vous,mais moi,j'ai récemment subit des vagues de bots qui venaient tous avec EXACTEMENT les mêmes messages ( J'ai pu en discuter avec une personne ayant subit la même chose sur les mêmes applis,apparemment ce serait des arnaqueur ou je n'sais pas quoi ), du style ( pour faire simple ) :
-cc t'es mignon
-j'aimerai faire connaissance
-blablablabla " QUAND ON SAIT PIQUER MA CURIOSITÉ " ( c'te phrase m'a marqué à vie tellement que je l'ai vu des millions de fois XD )
pour au final
-Je suis en Afrique pour le travail,j'espère que celà ne te dérange pas
-Problèmes d'argent

M'enfin bon, faut vraiment être un peu bêbête comme une brêle pour ne pas voir que c'est juste du fake à tout casser @onion2@

Au final,c'est assez divertissant pendant quelques temps.

+ bonus :
[Ce contenu a été modéré car il comprend un langage explicite qui n'est pas adapté à l'association, spécialement pour les mineurs pouvant parcourir le forum]

Étant moi même jeune, pure et innocent, recevoir ce genre de chose est plutôt dérangeant <_<
@onion9@ @onion9@ @onion9@

Avatar du membre
Level 4
22 messages

24 mai 2018, 11:57

Depuis que je suis célibataire je me suis remis sur quelques applis. Aucune ne fonctionne réellement a part Grindr pour moi... Et encore. J'y suis pour rencontrer des gens sans forcement chercher l'amour. J'ai rencontré 3-4 mec sympa avec qui j'entretiens une relation amical (voir sex-friend), parfois un coup d'un soir (mais j'ai toujours été déçu).

Après je suis sur Poitiers, et j'ai pas l'impression que la commu' gay soit très présente / active sur ce genre d'appli :/

Avatar du membre
Adhérent
279 messages

24 mai 2018, 13:46

Palladiium a écrit : Après je suis sur Poitiers, et j'ai pas l'impression que la commu' gay soit très présente / active sur ce genre d'appli :/
Je pense que c'est bien pour cela que beaucoup de gens migrent sur la capitale entre 18 et 40 ans ;) Pas mal de mes contacts en banlieue en deux ans ont migré en tout cas (et je suis pourtant à 30 km de la capitale, donc ça va...), notamment pour des questions de "sorties" et de "rencontres".

Après je comprends très bien qu'une fois que tu as fait le tour des profils de ton secteur, et ejecté sélectionné les potentiels quelques candidats, et que ces derniers t'ont éconduit, il faille taper ailleurs...

Quand tu vis à Paris, ville qui ne fait au final que 18 km est-ouest et 9,5 km nord-sud, tu comprends très vite que si les 3/4 des gays du pays sont centralisés dans ce périmètre, les possibilités sont infinies, multiples et incroyablement variées :D tout ça sans compter les vagues incessantes de touristes @onion9@

Non, je n'étudie pas la question des applis de rencontre depuis 2 ans @onion29@

Avatar du membre
Adhérent
37 messages

24 mai 2018, 13:54

Il y a des gays dans toutes les villes. Ce n'est pas nécessaire d'aller sur Paris pour trouver. Je comprends que mathématiquement les possibilités soient plus nombreuses, mais je pense que ce n'est pas nécessaire de chercher forcément la plus grande ville de France. Lyon, Marseille, Stras, Lille, sont des bons exemples qu'on peut se passer de la capitale. J'ai été 4ans en relation sérieuse à Amiens, 1an et demi ici à Rouen. A chaque fois avec des geeks. Pourtant ce ne sont pas des si grandes villes.
Il faut vraiment sortir les gens des apps pour se rendre compte. Sur les apps le zapping est trop facile.

Avatar du membre
Level 4
22 messages

24 mai 2018, 14:42

Le problème en dehors des app's c'est de savoir si un mec est homo/bi ou pas... Comment je vais draguer ce beau monsieur que j'ai croiser dans un bar sans prendre le risque qu'il soit hétéro ? ou pire, homophobe ?

Avatar du membre
Level 9
137 messages

25 mai 2018, 21:25

Henkil a écrit : J'ai eu aussi le "je sais où vivent tes parents, je vais les tuer. Réponds".

@onion29@
Tu étais mieux placé pour "analyser" cette personne pour l'ensemble de son oeuvre mais devant une non-réponse qui agace toujours, même si c'est arrivé sans doute à une majorité de ne pas répondre devant le nombre de sollicitations etc, on peut voir ça comme de l'humour... Très noir certes ^^ Ça peut faire penser à une réplique de film ou autre, la personne est sans doute très loin de passer à l'acte mais blasée des non-réponses elle sort des trucs bien freaky pour essayer de faire réagir ^^
La variété est le sel de la vie...
(Souvent ^^)
---------------
"Le caca des pigeons c'est caca, faut pas manger."

Avatar du membre
Level 11
197 messages

26 mai 2018, 11:01

Palladiium a écrit : Le problème en dehors des app's c'est de savoir si un mec est homo/bi ou pas... Comment je vais draguer ce beau monsieur que j'ai croiser dans un bar sans prendre le risque qu'il soit hétéro ? ou pire, homophobe ?
d'où l'intérêt des assoc' ;)

Pour les étudiants y en a des tonnes sur Paris (et ailleurs aussi j'imagine), et elles proposent régulièrement des événements conviviaux. Perso je suis pas trop "soirées" mais d'un autre côté, ça fait plaisir de se sentir dans un endroit où on peut être soi sans avoir peut d'être jugé ou agressé verbalement, et puis ça permet de rencontrer des gens sans avoir la pression du "mais s'il est homophobe ?"

Avatar du membre
Level 4
22 messages

26 mai 2018, 12:10

Sur Paris peut être ^^' Je trouve pas grand chose sur Poitiers... ^^'

Avatar du membre
Level 3
16 messages

26 mai 2018, 23:44

Vu sur une appli il y a qqs instants :

Coquin94
26/05 à 01h19
Slt mec c'est steph

Coquin94
20h43
Que des mythos blabla

Avatar du membre
Level 5
46 messages

27 mai 2018, 09:13

J'ai pas lu tout les postes alors je ne sais pas si quelqu'un en a déjà parlé, mais il y a le site web et apps BeTolerant. C'est un site de rencontre LGBT classique. Genre il n'y a pas de système de match comme Grindr ou quoi, il y a un formuaire de recherche avec ville, âge, distance de chez toi etc...

J'adore cette application car elle est super saine, dans le sens où les gros relou sont signalés et bannis très vite. Donc pas de harcèlement ou message dégeu. Dans les règles c'est aussi plan cul interdit, mais dans les fait tant que ça reste demandé dans le respect de l'autre et sans harcèlement, personne ne signalera. En plus il y a un forum, des irl organisés. Le seul inconvénient selon moi, c'est qu'il n'y a pas assez d'inscrit alors venez les amis :p
"Be yourself, by yourself" - Pantera

Self-made man, qui code des jeux en amateur sur https://krankerapfel.fr/jeux/

Avatar du membre
Level 36
2017 messages

27 mai 2018, 13:44

Je m'etais inscrit en effet l'an passé sur betolerant mais très peu de connectés et donc beaucoup moins d'interactions ... Dommage car le principe de ce site semble plus sain que les autres ...

Avatar du membre
Adhérent
279 messages

29 mai 2018, 14:07

Animal a écrit : mais blasée des non-réponses elle sort des trucs bien freaky pour essayer de faire réagir ^^
Je suis plutôt réceptif à la différence et à l'humour/les efforts sur ces applis, mais là c'était trop "freaky" pour moi.

Je ne suis pas sûr que les mecs qui poussent poussent poussent pour provoquer la réponse (par frustration de la non-réponse ou du silence radio) soient plus satisfaits lorsqu'ils en obtiennent une (à savoir "bon, tu commences à me faire chier, tu me plais pas, je veux pas te parler, ni me justifier, ni t'expliquer pourquoi je ne veux pas donner suite, c'est un no-way total, je préférais ne pas répondre pour éviter de te blesser, mais allons-y puisque tu insistes, voici les raisons qui font que, non, tu ne m'intéresses pas : -liste non exhaustive-. Je te laisse 2 minutes pour lire ce message, et ensuite je te bloque").

On a tous des tonnes de prises de contact qui n'aboutissent qu'à un gros silence, ou un semblant de discussion polie puis plus rien. Inutile de harceler les gens, s'ils veulent pas une ou deux fois, ils ne voudront pas plus dans une ou deux semaines @onion16@

Avatar du membre
Level 2
10 messages

30 mai 2018, 22:12

Personnellement j'ai testé un peu tout les applications et j'ai jamais trouvé chaussure à mon pied @onion30@ @onion16@
Un jour je serais le Roi des pirates

Avatar du membre
Level 8
102 messages

14 juin 2018, 14:46

Alors moi qui désespérais (j'en avais parlé il y a quelques temps ici même) avec ces applis, il se trouve que j'ai rencontré quelqu'un.

En réalité, ce garçon m'avait abordé il y a un an mais on n'avait pas dépassé le stade de la discussion (qui a duré plusieurs semaines). Puis dans le courant de l'automne, on a reparlé, je lui ai dit qu'il serait cool de se voir mais on n'avait pas non plus concrétisé à ce moment-là, à cause de moi d'ailleurs, car j'étais alors en pleine interrogation avec un autre. Il y a 15 jours environ, je le recroise sur une appli avec en statut "pourquoi je suis encore ici ?". Comme je venais moi aussi de me faire des noeuds au cerveau avec un précédent prétendant (avec lequel j'avais plein de points communs mais qui ne voulait finalement qu'une "amitié ++", je l'ai contacté. On s'est rencontré dans la foulée. On avait alors parlé d'être sexfriends (pour ne pas dire plus en réalité) mais on s'est rendu compte qu'on voulait plus. Depuis, on sort ensemble, on s'envoie des petits coeurs/"je t'aime"/"tu es la plus belle chose qui me soit arrivée", on s'est fait des cinés, une virée à deux en Belgique, 2 jours passés (j'avoue, très orientés sexe ^^) chez lui cette semaine. Tout semble aller très bien. Mais je ne sais pas, peut-être parce que j'ai eu de nombreuses déconvenues via ces applis, il subsiste chez moi des doutes, une certaine paranoïa. Notamment aujourd'hui.

En fait, il y a eu peu de mots mignons aujourd'hui, quand je lui dis "dommage qu'on ne se voit pas aujourd'hui ni demain", il répond "Ah oui, C'est gentil mais on se voit samedi, c'est pas grave. Ca améliore les retrouvailles au moins" (ça fait un peu "se voir tous les jours, ce serait chiant", non ?). Quand je lui dis, parce qu'il a un rattrapage à la fac, de "penser à moi pour se donner un peu de motivation" (il ne l'était pas trop, il m'avait dit ne pas vouloir aller au rattrapage), il me sort "t'inquiète, j'ai la motivation", réponse que je reçue comme s'il me disait "pas besoin de toi, je suis motivé"...

Mais surtout, je viens de voir qu'il avait mis en story Snap une photo de lui torse nu, allongé sur un lit...Je vois peut-être du mal là où il n'y en a pas mais, perso, si je suis en couple, il est hors de question, sauf à destination exclusive de mon mec, que je me prenne en photo à moitié nu allongé sur un lit, pour la publier publiquement sur Snap.

Bref, vous en pensez quoi ? Je me prends la tête pour rien ou j'ai raison de penser que quelque chose ne tourne pas rond ?
Xbox Live (Xbox et Windows 10) : jon1138 I Steam : prozium360 I Origin/GOG Galaxy : jon1138 PSN : djon1138

Level 4
27 messages

14 juin 2018, 15:39

Honnêtement... T'as raison de penser que quelque chose de tourne pas rond effectivement... Sorry :(

Avatar du membre
Level 8
102 messages

14 juin 2018, 23:24

Il continue à envoyer des "chat", "chéri", "mon coeur". J'avoue que je n'y comprends rien.

On devrait se voir Samedi. J'essaierai d'en parler avec lui.
Xbox Live (Xbox et Windows 10) : jon1138 I Steam : prozium360 I Origin/GOG Galaxy : jon1138 PSN : djon1138

Avatar du membre
Level 9
140 messages

14 juin 2018, 23:44

jonath08 a écrit : On devrait se voir Samedi. J'essaierai d'en parler avec lui.
Si ça te tourmente c'est la meilleure chose à faire.

Après pour Snapchat, je ne sais pas si cela veut dire vraiment quelque chose... Beaucoup de gens ont pris l'habitude de partager tout un tas de trucs qui flirtent avec la sphère privée (surtout quand ils sont célibataires), sans objectif particulier autre que de booster un peu leur égo. Chez les jeunes la tendance est d'autant plus forte. C'est peut-être un réflexe pendant un moment d'ennui ?

Par contre, si tu as parfois l'impression qu'il met un peu de distance, c'est probablement le cas. Mais ce n'est pas forcément un mauvais signal, peut-être qu'il souhaite juste que la relation évolue un peu plus lentement (par exemple), ou peut-être que les relations fusionnelles 100% du temps ça n'est pas son truc, etc...




Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités