Depuis combien de temps êtes vous célibataire ?

Répondre

Depuis combien de temps êtes-vous célibataire ?

Depuis un mois
2
4%
Depuis un trimestre
5
10%
Depuis un semestre
5
10%
Depuis un an
5
10%
Depuis deux ans
9
18%
Depuis cinq ans
6
12%
Depuis plus de cinq ans
18
36%
 
Nombre total de votes : 50

Avatar du membre
Team Next Gaymer
773 messages

06 févr. 2017, 21:12

D'accord avec toi thunderJ surtout que certains font justement en sorte de te faire culpabiliser - pour déculpabiliser de ce qu'ils ont fait...

Avatar du membre
Adhérent
621 messages

06 févr. 2017, 23:34

Alcazar1313 a écrit : D'accord avec toi thunderJ surtout que certains font justement en sorte de te faire culpabiliser - pour déculpabiliser de ce qu'ils ont fait...
voui ... j'ai presque envie de dire ... qui n'as pas vécu cette situation la !!

Avatar du membre
Adhérent
270 messages

23 févr. 2017, 14:21

4 mois presque jour pour jour, et putain, en fait c'est cool :D Je me fais plein d' "amis" et j'ai plein de temps pour moi, personne me prend la tête, je regarde ce que je veux à la télé, mon lit est immeeeeeeeeeeeense, je prends encore plus soin de moi et la chanson "libérééééééééééééé délivréééééééééé" n'a jamais eue autant de sens qu'aujourd'hui (ou presque).

Une petite pour la route :

https://www.youtube.com/watch?v=cml3Wl5vAFw

Avatar du membre
Level 10
151 messages

16 avr. 2017, 00:53

Tout seul depuis....toujours ^^' suis je un cas désespèrer ? Cela dit au moins je n'ai pas les souci qu'on a à deux mais bon des moments de solitudes de temps à autres

Avatar du membre
Adhérent
10 messages

28 oct. 2017, 10:43

Pour ma part ça fait un peu plus de 5 mois que je suis célibataire. Ma dernière relation s’est mal terminée. Je l’ai très mal vécue aussi, cela dit, ahah. Ça a duré un peu plus d’un an mais jamais je ne voudrais revivre ça. Je ne le souhaiterais pas non plus à mon pire ennemi ^^ (ça tombe bien, j’en ai pas 😆) Vivre une relation amoureuse à sens unique je crois qu’il n’y a rien de pire. J’aurais dû arrêter ça bien plus tôt mais bon que voulez-vous, on est bête quand on est amoureux. Cela dit, c’est du passé maintenant cette histoire et ça ne me fait plus souffrir d’y penser ! J’arrive à voir les aspects positifs et à aller de l’avant, sans rien regretter 😊

Je pense que ça me fait du bien d’être célibataire. J’ai de nouveau du temps pour moi, pour me construire, pour m’occuper de mes différents projets... mais je dois dire que je me sens parfois seul, et que ça me pèse un peu. J’ai fait des rencontres ces derniers mois mais rien de très intéressant. À chaque fois, juste des mecs intéressés sexuellement par moi et rien de plus. C’est un peu frustrant, à force. C’est pour ça que j’ai pris la décision d’arrêter les applis depuis un bon moment (de toute façon, je les ai peu utilisées durant les derniers mois). Ça ne me correspond pas. Tant pis si je rencontre pas ou peu. J’espère que ça me permettra de rencontrer des personnes « dans la vraie vie » avec qui ce sera différent. Wait and see, comme on dit 😄

Level 4
25 messages

30 oct. 2017, 00:06

Mr_Chipie a écrit : À chaque fois, juste des mecs intéressés sexuellement par moi et rien de plus. C’est un peu frustrant, à force. C’est pour ça que j’ai pris la décision d’arrêter les applis depuis un bon moment (de toute façon, je les ai peu utilisées durant les derniers mois). Ça ne me correspond pas. Tant pis si je rencontre pas ou peu. J’espère que ça me permettra de rencontrer des personnes « dans la vraie vie » avec qui ce sera différent. Wait and see, comme on dit 😄
Comme je te comprends... La mentalité de la majorité des gars me dégoûte sur ces applis. C'est désespérant et carrément déprimant.
En revanche, je vois pas trop comment faire des rencontre en réel. Je suis pas du genre chanceux à la base, donc ça m'étonnerait que je tombe un jour sur un mec cool par hasard dans la rue.

Avatar du membre
Level 3
13 messages

30 oct. 2017, 02:02

Il y a vraiment des topics en tout genre ici :) Mais y a des réponses intéressantes .
Perso la dernière relation en date d'il y a 7 mois . C'est qui ais pris la fuite car choses allaient beaucoup trop vite pour moi ^^'
Quand les parents s'en mêle en plus ça n'arrange pas la chose , je crois dans 2 mois de plus et il me mettait devant l'hôtel en costard blanc avec leur fils . Je suis pas vraiment fermé à une relation mais je laisse venir les choses à moi maintenant , forcer le temps ne donne pas de bons résultats

Avatar du membre
Level 11
182 messages

03 nov. 2017, 15:17

Cinagalen a écrit : Comme je te comprends... La mentalité de la majorité des gars me dégoûte sur ces applis. C'est désespérant et carrément déprimant.
En revanche, je vois pas trop comment faire des rencontre en réel. Je suis pas du genre chanceux à la base, donc ça m'étonnerait que je tombe un jour sur un mec cool par hasard dans la rue.
Les associations LGBT sont bien pour rencontrer un peu des gens en vrai sans passer par les applis. Si tu est étudiant y en a dans toutes les universités ou presque je pense. Sinon dans les grandes villes.

Avatar du membre
Level 2
7 messages

04 nov. 2017, 19:06

Ca va faire environ 3 ans que je suis célibataire, c'est pas facile tous les jours mais on s'y fait au bout d'un moment ! Après @louloup dans mon université il y a pas d'assos gay donc c'est compliqué de trouver un mec et les applications gay je suis vraiment pas fan pour le coup >.>

Avatar du membre
Level 24
875 messages

04 nov. 2017, 23:02

Reven a écrit : Ca va faire environ 3 ans que je suis célibataire, c'est pas facile tous les jours mais on s'y fait au bout d'un moment ! Après @louloup dans mon université il y a pas d'assos gay donc c'est compliqué de trouver un mec et les applications gay je suis vraiment pas fan pour le coup >.>
Bon courage, il y a des sites plus ou moins sérieux qui permettent aussi les premiers abords virtuels mais peuvent déboucher sur de vraies histoires. J'avais découvert mon amoureux sur Gayvox et ça fait maintenant onze années que nous habitons et sommes ensemble. A mon sens si l'on ressent le besoin de partager sa vie avec un compagnon amoureux il faut essayer d'utiliser le maximum de canaux possibles pour générer les rencontres.

Avatar du membre
Level 9
138 messages

05 nov. 2017, 01:19

Le problème n'est pas le sérieux de ces sites mais des individus qui y errent, et là crois-en mon expérience mieux vaut jouer au loto t'as plus de chance de gagner (félicitations Lake ^^)...
Pour être à peine plus sérieux, je ne compte plus trop le temps depuis lequel je suis célibataire, mais mon moral a progressé depuis que j'ai totalement arrêté de me connecter sur ces sites de rencontres qui déshumanisent (ce ne sont que des catalogues de fiches produit etc), qui prennent un temps fou, qui nous maintiennent vainement dans l'attente ("va-t-il me répondre ?" / "va-t-il accepter de me rencontrer ?" / "est-ce un vrai profil ? J'ai un gros doute") et qui au final sont déprimants...
Alors oui, sur un malentendu ça peut marcher, mais c'est chercher l'aiguille dans le champ de blé, et quand on arrête de fréquenter ces sites, crois-moi on économise parfois de l'argent et on récupère plein plein de temps libre pour faire un tas de choses qu'on aime ! On est mieux célibataire libre que contraint par ces trucs démoralisants.
Donc mon conseil : vise tout moyen de rencontres humaines réelles et reste célibataire tant que nécessaire en gardant en tête cette petite flamme qu'on appelle espoir :)
La variété est le sel de la vie...
(Souvent ^^)
---------------
"Le caca des pigeons c'est caca, faut pas manger."

Avatar du membre
Adhérent
270 messages

06 nov. 2017, 18:06

Le truc c'est de rester au commande. De savoir ce que l'on veut, d'être droit dans ses baskets, et surtout : patient. Le pire ennemi de la personne en recherche c'est l'impatience. C'est cette recherche pressée et pressante de l'autre qui pousse certains à accepter tout et n'importe quoi à la première porte qui s'ouvre pour palier un manque affectif ou un vide dans leur vie.

Rester aux commandes, rester lucide et conscient de ce qui se passe, rester patient. Et puis il faut aussi savoir se mettre en valeur. Et ne pas se laisser tirer vers le bas par les gens bizarres. Une appli de rencontre n'est pas un outil d'assistanat social...

Exemple de ce week-end : un gentil monsieur de 25 ans vient me dragouiller. Jusque-là, c'est mignon. Mignon... jusqu'à ce qu'il me parle de son ex, du fait qu'ils vivaient chez ses parents à lui, et qu'il me lâche un "hier d'ailleurs, mes parents ont dû appeler les pompiers, j'avais des pensées sucidaires". J'ai dû lui expliquer combien ce n'était pas un truc à lâcher à un parfait inconnu, surtout si tu comptes le séduire... Et là il me parle couple, qu'il est honnête et donc transparent, et que c'est important quand on veut se mettre en couple, et que... Oula, STOP. Déjà, ce n'est pas mon optique, je suis hyper clair là-dessus. Ensuite, faut savoir pourquoi tu vas pas bien,et... sérieux, ça fait peur. Personne n'a envie, même avec la meilleure volonté du monde et une empathie de ouf, de gérer un mec dépressif, ou un début de relation basée sous le signe de la dépression ou du mec qui va te poursuivre et te mettre la pression avec ses histoires de tentatives de...

Du coup, j'ai tenté de discuter avec lui pour voir si éventuellement je pouvais l'aider à y voir plus clair ou le soutenir un peu en tant que contact ou pote à distance, mais hop, il s'est projeté dans une possible relation alors que NON. No way.

Le truc c'est que, visiblement, ces gens ne vont pas très bien, et croient que se mettre en couple va tout résoudre, comme une fin en soi. C'est dommage.

Avatar du membre
Level 2
7 messages

06 nov. 2017, 21:30

@Henkil ça m'est arrivé une fois ce genre de rencontre, c'est horrible car j'ai limite l'impression que tu finis par couler comme le mec >.>

Avatar du membre
Level 9
138 messages

06 nov. 2017, 22:48

@Henkil Patient je l'ai été, mais à terme quand par exemple tu lances 5 conversations un soir et que tu vois que le lendemain matin tout le monde a vu ton message sans te répondre tu te dis "oh que cette journée commence bieeeen :D"...
Sur les derniers mois c'était que ça (ou des faux profils, ou des mecs qui discutaient pour tuer l'ennui etc). Je reste persuadé que des mecs m'ayant zappé sur des sites ne feraient pas de même dans le réel, tout ça parce que la richesse d'un être humain ne pourra jamais être retranscrite sur un profil virtuel ; c'est là que la photo intervient et on est foutu si on n'est pas photogénique, ou que le photographe n'est pas bon voire pro, ou qu'on photoshope pas, c'est très inégalitaire et vite artificiel...
La variété est le sel de la vie...
(Souvent ^^)
---------------
"Le caca des pigeons c'est caca, faut pas manger."

Avatar du membre
Adhérent
270 messages

07 nov. 2017, 13:55

Animal a écrit : Je reste persuadé que des mecs m'ayant zappé sur des sites ne feraient pas de même dans le réel, tout ça parce que la richesse d'un être humain ne pourra jamais être retranscrite sur un profil virtuel ; c'est là que la photo intervient et on est foutu si on n'est pas photogénique, ou que le photographe n'est pas bon voire pro, ou qu'on photoshope pas, c'est très inégalitaire et vite artificiel...
Exactement.

@Reven > bah le truc ce n'est pas tant de couler avec le mec, parce que dès le départ tu te fouts pas avec, tous les signaux d'alarme sont allumés. Je me suis juste assuré qu'il était pas au bord du sucide, et j'ai coupé court au dialogue. Le truc c'est que d'un côté, tu n'es pas là pour faire assistante sociale ou psychologue, mais que quand quelqu'un te parle sucide ou pensées sucidaires, tu ne peux pas non plus lui fermer la porte au nez. Dans son cas, il était déprimé parce que célibataire, et qu'en le lisant, tu vois rapidement qu'être en couple est sa raison de vivre. Ca c'est flippant. Et du coup, j'ai pas envie de trop échanger avec lui, parce qu'échanger = lui donner de l'attention = toutes les chances qu'ils se fassent des films et vire relou. Ce qui est déjà le cas puisqu'on a échangé quelques heures une soirée, et qu'il me relance tous les soirs depuis.

Et du coup, sans être porté sur le statut social ou la réussite professionnelle, un mec qui te dit dès les premiers messages : "j'ai pas de job, j'ai pas fait d'études, je vis chez mes parents, je passe ma journée sous la couette, je suis dépressif et je veux du sérieux/être en couple", ça fait flipper direct, même s'il est mignon ou bien foutu ou... Je préfère être seul avec mes chats, que de me trainer un boulet (affiché dès le départ). On peut avoir des galères dans la vie, mais avant de vouloir être en couple, reprend le contrôle de ta vie.

Etre célibataire n'est pas une tarre en soi. Mais tu te rends compte qu'être en couple est le Saint Graal, et c'est dommage de faire d'un complément de vie une fin en soi, un accomplissement obligatoire et vital. C'est quand même dingue de redouter le célibat, ou la solitude à ce point, et de ne pas arriver à s'auto-suffire... Comment tu construis quelque chose de stable et serein quand tout repose uniquement sur ton couple. Au final, tu ne cherches pas une âme-soeur pour ajouter à ton bonheur actuel, tu cherches n'importe quel mec qui te servira de bouclier anti-solitude ou de base d'existence. Le premier venu fera l'affaire *__* C'est exactement la même chose que les nanas qui cherchent "le père de leurs futurs enfants". Elles ne cherchent pas un partenaire de vie, une âme-soeur, mais un géniteur qui va les épouser, les faire exister en tant que femme, faire son devoir, et payer les factures... Comment tu veux que cela fonctionne une fois le désir des débuts émoussé ?

Je vois depuis quelques temps des profils indiquer "si tu es heureux dans ta vie, épanoui, autonome et... surtout déjà heureux en fait, viens me parler" et je trouve cela intéressant. J'aime ce message de "si tu aimes déjà ta vie, que tu te suffis, que tu es déjà pleinement heureux, viens, on tente de porter notre joie de vivre au niveau supérieur en étant deux" et pas "je ne suis rien sans toi, please, fais-moi exister, ma vie est vide et morne sans toi, je n'existe que pour être avec quelqu'un".

Avatar du membre
Level 36
1985 messages

07 nov. 2017, 18:50

D'accord avec Animal pour le cas de la photo faussement representative.
Combien de fois on m'a dit lors des rencontres qu'on m'imaginait plus gros (merci mes joues lol) ou que je suis mieux que sur les photos .
La photo ne peut pas retranscrire totalement le physique d'une personne , surtout si on l'a un visage expressif (sans parler de l'angle de la prise de vue).
Inversement sur les 3 quarts des mecs que j'ai rencontré , ils ne correspondaient jamais à l'image que je me faisais d'eux à cause de leurs photos (parfois c etait mieux , d autres fois moins bien).
Mais bon sur les applis de rencontres (gays en tout cas) , c'est pour la majorité la loi du supermarché....

Level 2
5 messages

15 nov. 2017, 22:19

Moi je suis célibataire depuis juin après 4 ans d'une relation très mouvementée, et une rupture très violente.

Avatar du membre
Level 6
65 messages

21 nov. 2017, 20:46

J'ai jamais été en couple avec un homme alors que ça fait 7 ans que j'ai fais mon coming-out et c'est pas faute d'avoir cherché xD
Je que je suis destiné à être attiré que par les hétéros #VDM

Avatar du membre
Adhérent
270 messages

22 nov. 2017, 15:47

Shinsuko a écrit : Je que je suis destiné à être attiré que par les hétéros #VDM
C'est qu'est ce que je disais la semaine dernière à ma collègue @onion9@

Avatar du membre
Adhérent
44 messages

23 nov. 2017, 19:29

oh joie oh bonheur, depuis vendredi derniers pour ma part ... mais je pense que parfois il est préférable d’être seul que mal accompagné.




Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 11 invités