Les applications Gays Smartphones

Avatar du membre
Level 5
46 messages

17 juillet 2017

Arf ! Les sites et applications gays... de rencontres (puisque c'est le sujet développé)... J'en ai utilisé (c'est pas trop mon truc d'aller guincher dans les boites), il y en n'a pas beaucoup qui sont pas restées actives longtemps, et où l'un de mes pseudos n'a pas traîné plus d'un jour, pour différentes raisons:
Soit, parce qu'on te fait comprendre rapidement que si tu ne payes pas, tu ne pourras rien faire avec un compte gratuit.
Soit, parce qu'il n'y a aucun profil qui puisse correspondre à tes attentes (le désert de Gobi est plus peuplé...).
Soit (et c'est tristement de plus en plus courant), c'est que tu as droit à 3 catégories :
- Les vicelards/pervers qui te déballent leurs marchandises en photos (Eurk ! Mais y a t'il un modo sur ce site qui fait son job ?).
- Ou trop de mecs assoiffés de relations kleenex (consommé c'est jeté), qui pour attirer le jeune chaland, vont aussi te mettre leurs photos d'il y a 15 ans pour paraître plus jeune.
- Ou alors les daddys, plus ou moins retraités, recherchant désespérément un petit jeune conciliant au corps chaud pour leurs vieux jours.
Oui, je sais, c'est une description qui peut paraître pathétique, voire cynique, mais je pense représentative de ce que l'on peut rencontrer. Un reflet d'une partie - et j'insiste sur "seulement une partie" - de notre société. On va dire qu'il en faut pour tous les goûts...
Donc la grande question: Y a t'il une appli ou un site de rencontre, si possible gratuite, qui puisse être "fréquentable" et potentiellement efficace aujourd'hui ?
Ma réponse sera: A ma connaissance, non.
Je pense qu'en fait il faut partir en exploration, et juger...
Déjà, impératif: il faut se créer une boite e-mail dédiée qu'à cet usage (sinon vous allez être inondé de pubs, et autre spams pour élargir votre bicouli, si ce n'est pas pour des pilules bleues d'origines douteuses). Ensuite se créer un pseudo qui sera dédié qu'à cet usage. Puis tester...
Perso, j'ai rapidement abandonné toutes les grosses machineries commerciales , les Meetics, GeekMeMore, Planet Romeo... des pompes à frics plus qu'autre chose, et pas forcément plus fréquentables.
Le seul qui me semble "rester potable" c'est Bearwww... Mais pour l'heure, je ne pense pas que ce soit sur ce site que je vais trouver la perle rare...
Donc je sent que je vais faire comme Gamer Daddy : Je vais tout lâcher ! Et peut-être qu'alors, ce sera beaucoup mieux...
Libéré ! Délivré ! C'est décidé, je m'en vais… (oui ce ne serait pas plus mal :p )

Avatar du membre
Level 12
221 messages

18 juillet 2017

J'en reviens à ce que je disais il y a quelques temps. Ces applis, plus ou moins payantes au bout du compte, s'adressent en fait à nous autres, pauvres mortels manipulés au quotidien par "être célibataire, c'est mal", "c'est l'été, tu es célibataire et seul, pauvre de toi", "vendredi soir arrive, tu n'as pas de rencard, OMG boulet", "tu es seul, tape 'seul' suivi de 75 555 - 15€ la minute".

Et puis ces critères aussi dans les recherches... @onion16@

"Alors, je recherche un mec, 1m80, 75 kg, sportif, telle situation, telle couleur d'yeux ou de peau, telle morphologie, telle éducation, tels cheveux, telle origine ethnique, tel, tel telle, telles, tels, telle... Pour tel type de relation, dans telle position. Corresponds-tu à ma recherche ??? LOL. Non ? Bye".

Avec ces applis et les codes en vigueur, on oublie des fois de faire de belles rencontres avec des humains, pas des modèles de catalogue La Redoute... Je m'en suis pleinement rendu compte (et j'avais oublié, emporté par le mouvement) lors de ma dernière rencontre quand je me suis surpris à me projeter, même basiquement, alors que pleins d'éléments ne correspondent pas à ceux que je m'étais définis @onion29@ alors que d'autres étaient juste tellement OMG @onion1@ (s'ils sont vrais et qu'il a été honnête).

Par contre, déclencher la rencontre c'est autre chose. Je confirme ce que je pense, si un mec rechigne à vous rencontrer, c'est que cela n'aboutira à rien. Les mecs que j'ai pu rencontrer ces derniers 8 mois, je les ai rencontrés au bout de quelques jours d'échanges (quand je dis quelques jours, c'est 2 ou 3). Délai plus long = épuisement, ou alors relation virtuelle... :lol:

Et comme pour beaucoup de choses, au bout de trois jours, je peux déjà constater que je redirige mon énergie sur d'autres choses plus intéressantes que mater des profils sur une appli. Je ne suis pas plus seul le soir, et mon emploi du temps ou mes activités n'en sont pas moins ou plus modifiés. Chronophage et énergievore pour pas grand chose donc. Mais en bon junkie, combien de temps vais-je tenir @onion2@

Avatar du membre
Level 5
46 messages

18 juillet 2017

C'est tellement vrai tout ça Henkil ! :)

Avatar du membre
Level 4
22 messages

19 juillet 2017

Ce que je trouves désagréable au possible c'est que l'on tourne l'objectif d'une application de rencontre (mise à pars etre une pompe a fric) de voir le nombre de "Queutard" (désolé du terme) et de personnes en manques qui vont jusqu'à proposer de l'argent :O

Je ne sais pas quelles sont vos pires "propositions" de rencontre vu sur ses applis, cela pourrait etre drole de partager nos experiences, mais il est vrai comme dit plus ci dessus que le soucis est que l'on se focalise sur l'idéal alors qu'au final une rencontre humaine et un contact reste le meilleur, j'ai pas ou peu de possibilité de me deplacer, ce qui m'oblige a ne pas rencontrer les personnes au bout de 2-3 jours mais je suis aussi du genre a créer un lien, apprendre a connaitre la personne et pourquoi pas faire un skype le temps de trouver comment se rencontrer et pourquoi pas se faire un ciné ou un ptit bar mais là n'est pas la question?

Malheureusement, les monopoles du BCBG musclé et adoré restera en tete et n'est pas qu'un fantasme pour tous et certains vont parfois trop loin.
En esperant trouver de véritable appli, qui proposes des gens humains qui veulent surtout créer des liens, meme s'ils ne sont qu'amicaux, mais en conclusion,

Une amitié vaut mieux qu'un coup foiré ! (invention personnelle) xD

Des bisous :*

Avatar du membre
Level 5
46 messages

19 juillet 2017

Comme tu l'évoques DanyPinguy, c'est aussi ce qui me surprend, et me déplait, lorsque je reçois des messages, comme sur Bearwww, c'est le "désir immédiat" de certaines personnes qui "rentre en contact", avec une phrase hyper cash du type "Salut ! Tu me plais ! Je veux te rencontrer !".
Ma réponse à ce type de message, est en général : "Salut MonsieurJeVeuxTeRencontrer. A part ça, tu portes un petit nom, sais-tu faire preuve d'un minimum de civilité, en faisant connaissance avec les êtres humains ?".
C'est le cas typique du mec qui a juste vu 1 ou 2 photos avec une résolution médiocre, qu'il a jugé "attirante", et il a tellement envie de se taper un morceau de viande en mode fast-food, qu'il a totalement oublié qu'il a affaire à un être humain, et non à un produit dans une boutique en ligne. En général ça ne va pas très loin...

Avatar du membre
Level 12
221 messages

20 juillet 2017

John-Shepard a écrit : se taper un morceau de viande en mode fast-food
Pour moi c'est un Wrap poulet bacon avec frites et Fanta @onion8@

J'en reviens à ce que je disais plus haut, je pense que beaucoup de gens n'ont en fait jamais eu d'autre exemple ou d'autres expériences qu'être un profil, une photo ou un bout de viande depuis le début, et n'ont du coup pas du tout d'autre repère et ne savent pas faire autrement. Quand tu as eu une vraie relation, été réellement amoureux, expérimenté le vrai truc, tu peux (bien entendu) choisir d'entrer en mode consommation et jouer les morceaux de viande ou le consommateur de viande fraîche, ce qui peut être sexy mais je pense, en ce qui me concerne, que ce genre de choses reste très fade en comparaison @onion2@

Les mecs que j'ai rencontré et qui clairement fonctionnent en mode consommation/morceau de viande te disent, si tu creuses un peu, qu'ils ont pas eu de vraie relation, ou que leur plus longue relation a duré 2-3 mois... Mais qu'ils aimeraient bien pouvoir se poser... Mais en même temps la notion de "se poser" contenant une forme d'exclusivité semble un lointain concept assez flou... Genre "j'aimerais me poser mais faut que le mec me donne envie de me poser"... Ca donne moyennement envie de s'investir ou d'essayer, parce que "donner envie de se poser", au final, ça veut dire quoi ? Que je vais devoir bosser ? Normalement, si le mec te plait et que tu trouves ce que tu cherches (ce qui équivaut à dire que tu sais ce que tu cherches et que tu as défini un périmètre de recherche), tu n'as pas besoin que l'on te donne envie de te poser... Tu te poses de toi-même...

Après les conceptions et modes de fonctionnement de chacun... Mais je pense que les gens ne savent pas de base ce qu'ils recherchent. C'est quand tu tombes sur quelqu'un qui sait clairement ce qu'il veut (sans tomber dans les critères rigides de taille, poids, couleur et autres qui pour le coup rendent la recherche impossible) que tu te rends compte du gap entre ceux qui écument les applis sans but réel en attendant que quelque chose se passe, ou de resentir quelque chose, ou de trouver quelqu'un qui les motive à se poser ou s'investir tout en restant dispo pour du FUN (lol), et les quelques mecs qui ont réfléchi sur leurs attentes, leurs envies et savent ce qu'ils veulent ou pas... Ceux-là te disent clairement ce qu'ils veulent @onion19@ Des fois trop clairement... du coup c'est l'effet inverse, tu prends peur et tu t'enfuis tellement c'est rigide et figé. On en oublie au final de se laisser porter, et d'échanger, au-delà de la possible rencontre, avec des êtres humains (pour reprendre ce qui a été précédemment dit...

Parce que dans la vie, lors d'une vraie rencontre fortuite, tu n'as pas un profil détaillé des mensurations, de la recherche, des préférences sexuelles et autres détails de la personne. Tu lui parles, ça match (ou pas), et on avance jusqu'à voir si ça match-match, ou pas. Et souvent, quand ça match-match, on se montre beaucoup plus flexible et conciliant que sur les applis, acceptant de faire des choses qu'on aurait directement décrite comme "impossible" par écrit, parce que... bah... le mec te plait et tu le veux et au final porté par la relation ou le moment, tu te poses pas trop de questions, tu ne mets pas trop de critères et tu vis ton truc à fond.

Avatar du membre
Level 8
104 messages

20 juillet 2017

Et sinon vous pensez quoi d'la nouvelle appli "pas si nouvelle que ça mais ils font d'la pub dans le métro parisien" aka "Blued" ? Qui se veut être une sorte d'Instagram gay et pas nécessairement une appli de rencontres (même si faut pas s'leurrer :D)

Avatar du membre
Level 12
221 messages

20 juillet 2017

De ce que j'ai lu, le principe semble plaire, mais il n'y a pas grand monde (ou beaucoup d'asiatiques dans des contrées trés far away...).

Et pour le coup, si c'est Instagram bis, voire un truc d'exhib vidéo en streaming ou direct, cela devient vite un outil pour mater ou s'exhiber...

Je pense que je vais totalement rencontrer l'homme de mes rêves sur cette appli... Celui qui a 3578 followers réguliers et qui fait son show à moitié à pwal rien que pour no... moi ;D

Avatar du membre
Level 34
1753 messages

20 juillet 2017

Blued : aussitot installée , aussitot desinstallée.
Beaucoup de bugs , et que des messages de gens qui viennent de pays asiatiques ou du benin et cote d ivoire . Y'a meilleur en version instagram : wBear . J'y suis dessus depuis une semaines et j'aime bien pour le moment .

Avatar du membre
Level 6
54 messages

14 août 2017

Aaaah, les sites / applis de rencontres... J'ai lu tout ce qui a été écrit dans ce fil et m'en vais vous donner mon point de vue à leur sujet, au risque de paraphraser certains d'entre vous.

Mon sentiment final concernant ces moyens de rencontre : le dépit.
J'ai erré pendant une dizaine d'années sur ces sites / applis - plus ou moins activement, avec plus ou moins de succès et des pauses - et j'en suis arrivé à la décision de les laisser tomber.

Pourquoi ? Je vais vous le dire, et je vous remercie de me poser cette question ^^

Je suis passé sur Rezog / Gboy, Planetromeo, Meetic, Okcupid, Gayparship, Grindr (pendant environ 2,7 secondes ^^), Tinder...
Ces dernières années j'y ai plus perdu mon temps et mon argent qu'autre chose, alors ça commence à suffire hein ! ^^ @onion19@
Voici en vrac tout ce qui m'a usé :

- Les faux profils / profils volés : créés / volés par des imposteurs basés par exemple au Bénin, on les voit venir en théorie à des kilomètres même s'ils semblent devenir moins stupides et un peu plus crédibles, notamment avec les vols de profils bien rédigés... Le pire étant je crois de constater que des sites payants se disant "sérieux" sont larvés de ce type d'énergumènes...
- Les techniques marketing du type "viendeeeez ! Regardez tous les profils qu'on aaaa !!" en y incluant même les gens ne s'étant pas connectés depuis l'an 40... -_- Ou encore la constatation étrange d'avoir xx likes de son profil mais zéro message, sachant qu'il faut payer pour savoir qui nous a liké mais qui était trop fatigué ou idiot pour envoyer un message gratuit pour tout le monde...
- Les sites payants avec options, sur-options, et sur-sur-options pour avoir le droit de taper sur telle touche du clavier et que notre interlocuteur en soit informé etc...

A mon sens, ces outils ne sont ni plus ni moins que des pièges à pigeons et des catalogues abaissant l'humain à un produit de consommation comme un autre, comme le Støflax ou le Urbüx de chez Ikeeeeeeooooo @onion14@

Ayant toujours consenti à n'y mettre que des photos dénudées de mon anatomie au dessus du cou, et habillées pour le reste, je ne donnerai pas mon avis quant à ceux qui font autrement pour clairement y rechercher tout sauf les consoles à Venise :D

De mon expérience, tant que l'on arrive à obtenir des photos amateurs sur lesquelles on ressemble à un chaton on a du succès, on pense que ça marche et on y fait de belles rencontres ; ce fut mon cas.
Seulement les années passent et, si on ne triche pas, on met à jour ses photos amateurs et c'est là que tout bascule la plupart du temps... Au-delà de passer le cap de la trentaine et par la même occasion quitter Chatonland pour Pèrefourascity :P j'ai l'amère sensation que des enfoirés de lutins maléfiques n'ont de cesse de bousiller les photos que l'on prend de notre minois avec le même type d'appareil mobile que par le passé... @onion4@
Résultat : le chaland ne s'arrête plus devant l'étal où se trouve le produit semble-t-il décrépit que l'on paraît être...
Et là on peut écrire la plus magnifique des annonces, faire des claquettes ou que sais-je, vu que de plus c'est lu 1 fois sur 12 on finit aux oubliettes.

J'ai précisé à juste titre "photos amateurs" car oui, ces sites / applis sont amateurs jusqu'à preuve du contraire, et ça me fait sourire quand je croise des profils fashion week de mecs qui ont 27 photos qu'on croirait issues de leur book ^^
Alors oui une solution est de faire faire des photos par un professionnel, gratuitement par piston ou en donnant quelques piécettes, pour afficher son meilleur profil, avec la bonne lumière et le bon angle pour éventuellement faire ressortir le chaton qui est en vous et déclencher à nouveau l'acte d'achat du Støflax ou du Urbüx de chez Ikeeeeeeooooo @onion8@
Mais d'une c'est cautionner l'effet catalogue, de deux c'est oublier qu'un être humain est plus complexe qu'un meuble : eux aussi sont pris avec la bonne lumière et le bon angle pour plaire, mais en magasin beeeeen ça reste des meubles ^^

Dans mon cas perso, bien qu'étant victime du fameux duo gagnant "trentaine passée + cheveux grisonnants précoces" (quoiqu'à 36 ans ça devient cohérent pour un caucasien ^^), je n'arrive pas à retrouver sur mes profils de sites / applis de rencontres celui que je vois dans le miroir et qui a gardé son charme paraît-il... Quant à faire transparaître sa capacité de discussion, sa culture etc via ces sites / applis, n'en parlons même pas...

Alors bon, de plus en passant les proches qui nous disent "faut pas dire que tu souhaites idéalement une relation de couple, ça fait fuir" (euh les gars, j'ai pas dit "demande en mariage au bout de 30mn"... :p), ou encore "tu sais, une belle histoire peut commencer par un plan..." (sauf que je ne conçois pas une 1ère rencontre en slip... :p), je dis basta la banana à ces engeances que je range dans le même sac que les réseaux sociaux qui ont tendance à tuer l'humain plutôt qu'autre chose...

Même si je suis de nature timide mais que je me soigne avec le temps ^^ je vais miser sur des rencontres réelles via les IRLs NG ou autres, au moins je serai certain de rencontrer des vrais gens et de pouvoir me présenter tel que je suis ; puis au pire je resterai seul pour faire ce que j'aime et non pas perdre mon temps en vain sur ces outils illusoires @onion29@
La variété est le sel de la vie...
(Souvent ^^)

Avatar du membre
Level 12
221 messages

05 septembre 2017

Deux semaines de vacances, j'ai pour le coup choisi de m'amuser @onion9@

Et pour le coup, en étant très clair dans mes attentes en mode */bulldozer*, j'ai fait deux jolies rencontres avec deux mecs sympas, pas prise de tête, intéressants et posés @onion1@

Il n'y a aucune logique, vraiment aucune. C'est la roulette russe ce truc. @onion29@

Sinon quoi de new dans mon exploration...

Mon constat en mode */bulldozer* est que cela attire les gens, qu'ils se montrent intéressés... jusqu'à ce que tu proposes une rencontre et là, plus personne @onion9@ genre si t'es pas assez entreprenant, ils se désintéressent, mais si tu l'es trop, ils ont peur les petits bichons... @onion7@ Faudrait savoir quoi.

Avatar du membre
Level 12
221 messages

28 septembre 2017

"Il n’est point trop tard pour les désactiver, ces applis, pour réapprendre ce que vingt ans auparavant vous faisiez. Sortez, osez, entrez dans ce bar, ouvrez les yeux, prenez votre temps, contemplez."
> oui, enfin, ça c'est le discours du mec qui vit à Paris, avec l'univers gay à portée de main. Pour le mec qui vit à 50km du premier bar gay, ou gay friendly, c'est pas aussi simple hein :) Et t'as pas envie de te faire 100 bornes ou plus plusieurs fois par semaine (quand t'as la chance d'avoir ta voiture, et les moyens de faire le plein) pour passer quelques moments avec l'être désiré, à défaut d'être l'être aimé. Surtout que, pour faire sortir le parisien de son quartier, faut vraiment mais vraiment s'accrocher. Je le sais, je bosse à Opéra. Les mecs sont partants, mais le soir, passé 20 heures, et selon leurs termes. Quand tu leur dis que tu vis à 35 km de Paris, et qu'ils peuvent venir, ils sont les bienvenues... bah t'as plus personne. OMG, sortir de Paris... Impensable !

Pour le reste, bon article :)

J'ai discuté avec un Américain en visite (touriste dans la capitale pendant une petite semaine) et il s'étonnait de la tendance (visiblement française) consistant à discuter, bien accrocher, et dès que tu leur dis "rejoins-moi, mon hôtel est là", hop, le profil disparaît ou ils te zappent. Il me disait ne pas comprendre l'intérêt de discuter plusieurs jours avec quelqu'un pour finalement disparaître dès qu'il est question de rencontre... Mon ami américain, si tu savais... >__>

Avatar du membre
Level 2
8 messages

28 septembre 2017

De toutes façons même pas 10% des gays (outés) sont sur des apps.
Les apps c'est super cool, pas plus glauques que certains bars. Ca à les défauts et les qualités de l'internet ouvert et des communautés. Après c'est certain, rien ne vaut une soirée mixte où tu rencontres un gars en ne sachant pas si il gay ou non.
Juste gardez à l'esprit que les communautés ou gays endémiques ne sont pas représenté par la fraction de gay présent sur des apps.
(le compte est facile à faire : en réalité, en ville, à moins de 35 ans, tu as au moins 1 lgbt pour 30 personnes que tu croises. A moins de 25 ans on se rapproche des 1/15)
Donc les apps sont des vrais outils de rencontre, des moments de rire (pour peu qu'on a aimer Kaamelott et qu'on a un second degré envers l'humanité) mais les vraies "proies" sont partout ! Dehors, à l'état sauvage :)

Avatar du membre
Level 12
221 messages

28 septembre 2017

Attrappez-les touuuuuuuuuuuuus @onion29@

Avatar du membre
Level 16
377 messages

28 septembre 2017

Attrapez les touTEs...


MST !

-----------------> []

Avatar du membre
Level 34
1753 messages

28 septembre 2017

Les applis malheureusement sont l'outil le plus pratique et plus efficace pour les timides qui ont cette envie de rencontrer quelqu'un

Avatar du membre
Team Next Gaymer
759 messages

01 octobre 2017

Neptunide, il faut bien se rendre compte, mais je pense que tu t'en es rendu compte, que ces applications ne constituent pas le reflet de la réalité, qu'il s'agit d'un tout petit "échantillon" et que ces applis de par leur mécanisme ne favorisent pas les rencontres intéressantes.
Il peut y en avoir mais c'est certainement une minorité.
Quand on arrive à cette conclusion, on se dit que soit on va sur ces applis et on sait ce qu'on va y trouver, soit on y va pas et on cherche d'autres moyens de rencontres :)

Avatar du membre
Level 7
88 messages

02 octobre 2017

Neptunide a écrit : Je me permets de copier coller un article vu sur le net qui résume exactement ce que je pense de ces applications.

--------------------------------------
LE CANCER DES APPLIS GAYS

Le développement inouï des applications de rencontres et de tous ses produits dérivés dans la communauté gay a transformé un nombre phénoménal de garçons à la base sincères et désireux de trouver le bel amour en un ramassis de futurs dépressifs frustrés, n’aimant en rien le reflet que leur renvoie le miroir, celui d’un quadra ou d’un quinqua qui a laissé passer sa chance et s’est par naïveté autant que par immaturité adonné avec excès aux vices de la société de consommation.

Gayromeo, Scruf et Grindr ont rendu quasi impossible le fait que deux hommes se trouvant dans un même espace avancent l’un vers l’autre après une phase délicieuse d’observation. Ce charme miraculeux de la belle rencontre est devenu rare : les gars sont là avec leurs applis et discutent deux plombes avec le mec d’en face sans faire un pas. Il faut des pastilles magiques pour que les corps osent, les esprits sont en mode bug depuis des lustres.

C’est triste, se transformer en produit, mettre ses photos avantageuses, celles d’il y a 10 ans, torse poil de préférence avec tout le matériel pixélisé en moche caché. Se mettre dans les bonnes cases, daddy, chubby, bear et tutti quanti, ce langage de Disney pour des gars de 50 piges avec de la cervelle, et qui l’abandonnent pour un peu d’amour à trouver dans une ville tentaculaire. Passer des heures, des mois, des années la dessus dans bouger, comme on prend son métro pour le bureau en espérant la promotion.

Les plus jeunes n’y voient goutte, ils sont encore à leur avantage, et n’entrevoient guère cette vérité première : dans cette gigantesque boucherie, tout le monde a pour horizon la poubelle a viande avariée.

Ces kilomètres de messages ou on déballe le menu et où l’on se livre en omettant beaucoup, comme lors d’un entretien de recrutement. A la moindre mauvaise réponse tu peux te faire éjecter, bloquer, insulter. Les gens s’achètent, se louent, se crachent à la gueule par écrans interposés puis font mine de l’avoir oublié deux jours plus tard. Dans ce cloaque, les plus lâches et les plus méchants sont les seuls vainqueurs, et les plus fragiles et sincères les cibles préférées. On glose beaucoup sur l’homophobie, en omettant de dire que la plus féroce est celle pratiquée en son sein.

C’est si beau, l’humain, l’amour, la rencontre, la sensualité, la douceur, l’écoute, le long cheminement pour connaitre un autre. Tout a été massacré et piétiné, de tristes `plans cul qu’on préfère oublier et qui parfois remontent sans qu’on leur veuille alors qu’il pleut.

Alors l’homme seul et esseulé pleure sa triste solitude d’homo occidentalus. Ils avaient eu tant d’occasions avant pourtant mais sont allés tous ou presque au plus simple, la chair facile, l’addiction sexuelle, les trucs glauques entre deux courses, les petits arrangements avec la vérité, les je te lâche pour rien et je passe au suivant, et je reproduis en moins bien, et me voilà seul a 55 ans avec mon boulot de merde. Trop vieux et pas assez riche pour entretenir un petit salopard qui me trompera et me piquera sans doute mes sous.

Vous vous êtes laissés peu à peu détruire par renoncement ou lâcheté, les gars, mais sachez-le vous êtes encore en vie. Il n’est point trop tard pour les désactiver, ces applis, pour réapprendre ce que vingt ans auparavant vous faisiez. Sortez, osez, entrez dans ce bar, ouvrez les yeux, prenez votre temps, contemplez. Lâchez cette tension intérieure, y’a pas le feu, ce qui doit advenir adviendra pourvu que vous soyez ouvert et vous-mêmes.

Soyez plus forts, plus grands, plus sensibles, en un mot plus vous-même que cette logique mortifère qui envoie tant de vos copains chez le psy et à la pharmacie voire à la case suicide. L’amour ne se doit, ne se mérite ni ne s’achète ou se loue : il se vit, se donne à vivre à celui qui l’a en lui et se donne à lui. Ceux qui vous disent le contraire sont des serpents, n’écoutez que votre cœur les gars, et réveillez moi ce bel endormi. Et aimez-vous un peu mieux, vous en deviendrez aimables.

Quant à vous les beaux gosses auto proclamés aux pectoraux piqués aux stéroïdes, rabattez votre caquet et écoutez vos ainés. Cessez de vous prendre pour des dieux parce que la nature vous a gâtés. C’est provisoire ce truc, ça dure pas, le nombre de likes sous vos photos c’est un leurre. Faites preuve de grandeur d’âme, montrez-vous respectueux et bienveillants envers cet homme qui a l’âge d’être votre père et que vous bousculez sans ménagement. Car quand à votre tour…

------------------------

Perso, depuis que je suis inscrit ici, j'ai envie de virer tout mes profils des applis gays.
Ici, je me sens bienvenu et accepté pour la première fois. On échange sur plein de sujet intéressants (musique, jeux vidéos, cinéma), on fait connaissance, on prend son temps, on ne mets aucune attente, bref, on vit au lieu de consommer! :)
Donc encore merci nextgaymer, c'est bien la première fois que je ne me sens pas un outsider :)

Je suis entièrement d'accord avec ta réflexion, ça fait plaisir !! :D Les applis gay c'est un vrai fléau ou tu te sens comme un morceau de viande et ou le respect a disparu malheureusement.

Avatar du membre
Level 7
80 messages

21 octobre 2017

Henkil a écrit : J'ai discuté avec un Américain en visite (touriste dans la capitale pendant une petite semaine) et il s'étonnait de la tendance (visiblement française) consistant à discuter, bien accrocher, et dès que tu leur dis "rejoins-moi, mon hôtel est là", hop, le profil disparaît ou ils te zappent. Il me disait ne pas comprendre l'intérêt de discuter plusieurs jours avec quelqu'un pour finalement disparaître dès qu'il est question de rencontre... Mon ami américain, si tu savais... >__>
Alors ça, c'est l'issue de 90% des discussions sur les apps. Je serais curieux de savoir pourquoi les mecs n'assument pas de dépasser le stade de la discussion virtuelle et pourquoi, d'après ce que semble dire cet américain, cette situation parait assez franco-française.

J'ajoute que même une fois la rencontre IRL faite, il est parfois difficile de revoir le mec. J'ai un exemple récent : je suis allé chez un mec, on a couché ensemble. Le soir, il m'a envoyé un sms pour me dire qu'il me trouvait trop mignon et qu'il souhaitait me revoir dès que possible, chose qui s'est produite 4 jours après. Et là, on s'est regardé un truc sur Netflix, il y a eu des calins etc, ca faisait beaucoup moins "plan cul". La soirée était très sympa. Mais voilà, depuis lors (ça fait 3 semaines), on ne s'est pas revu. Il y a eu des échanges de SMS (encore cette semaine d'ailleurs) mais c'est tout. Pourtant, je pense pas qu'il m'écrirait plusieurs fois par semaine s'il n'était pas intéressé (ou alors, vu que je lui plais beaucoup physiquement, il me garde sous le coude en cas de "besoin"...). Après, il est certain qu'il a sa vie aussi...
Xbox Live (Xbox et Windows 10) : jon1138 I Steam : prozium360 I Origin/GOG Galaxy : jon1138 PSN : djon1138

Avatar du membre
Level 12
221 messages

23 octobre 2017

jonath08 a écrit : J'ajoute que même une fois la rencontre IRL faite, il est parfois difficile de revoir le mec. J'ai un exemple récent : je suis allé chez un mec, on a couché ensemble. Le soir, il m'a envoyé un sms pour me dire qu'il me trouvait trop mignon et qu'il souhaitait me revoir dès que possible, chose qui s'est produite 4 jours après. Et là, on s'est regardé un truc sur Netflix, il y a eu des calins etc, ca faisait beaucoup moins "plan cul". La soirée était très sympa. Mais voilà, depuis lors (ça fait 3 semaines), on ne s'est pas revu. Il y a eu des échanges de SMS (encore cette semaine d'ailleurs) mais c'est tout. Pourtant, je pense pas qu'il m'écrirait plusieurs fois par semaine s'il n'était pas intéressé (ou alors, vu que je lui plais beaucoup physiquement, il me garde sous le coude en cas de "besoin"...). Après, il est certain qu'il a sa vie aussi...
C'est fréquent. Rentre en ligne de compte, même si tu lui plais et que tu es un dieu du calin, le fait que d'autres sont potentiellement présents autour et potentiellement intéressés/disponibles. Donc, au final, tu l'intéresses, mais comme il chasse à tous les rateliers, bah il a pas forcément envie de te revoir, tout de suite, plus que cela. Revoir quelqu'un trop souvent serait un peu synonyme de relation, et cela reste un no way total :D

Un mec que j'ai rencontré l'année dernière (vers novembre/décembre, je sais plus trop), me sort le même discours, à savoir que je suis au top, qu'il me kiff grave et me veut moi, que moi, genre je l'obsède. Mais uniquement à interval régulier, surement quand il a épuisé sa liste de contacts de haut en bas et que mon nom apparaît. Chacun son tour en gros :lol: Il a beau avoir mon numéro de téléphone, whatsapp, et j'ai eu beau lui dire de me contacter directement ou de passer par chez moi, ne serait-ce que pour boire un café, il n'en fait rien. Il me contacte à interval plus ou moins régulier via Grindr pour me chauffer (alors qu'il sait que ça marche pas comme cela), en pensant me donner envie, et attend passivement que je me tape 120 bornes aller/retour pour aller le voir. Du coup, je rentre plus trop dans son jeu. Je lui ai dit que je lui avais dit que ma porte était ouverte, qu'il était le bienvenu, et qu'il bouge ses fesses sexy et musclée s'il voulait me voir. Depuis, plus de nouvelles. Pourquoi me relancer, me chauffer et ne rien faire ? Va comprendre. Sans doute un besoin de plaire, de se sentir désiré, et qui une fois satisfait ne débouche sur rien de concret. Donc je le laisse moisir. S'il veut vraiment me voir, il bougera, sinon OSEF. Le pire étant qu'à chaque fois qu'on s'est vus, il était en mode solitude pesante, j'aime ta compagnie, kiff love powa. Mais il se bouge pas, il faut le travailler, se bouger pour aller le voir et lui donner l'impression que tu le kiff tellement que tu le harcèles pour une heure de son temps, si et quand il a le temps. Je sens pas la réciproque, donc j'avoue ne pas être dans une démarche d'effort. Je me suis bougé 3 fois, ça fait du 3/0, je passe à autre chose.

Un autre ce week-end, qui a mes coordonnées et avec qui j'ai chaté deux semaines récemment m'a envoyé un "oups" énygmatique sur l'appli, sans contexte. Ne sachant pas ce que cela voulait dire, et ne souhaitant pas rentrer dans un jeu de communication bizarre et idiote, j'ai effacé le message. Sérieux mec, tu veux me parler, tu m'envoies un texto, avec bonjour et tout le tralala. Surtout qu'on se connait maintenant, et pas qu'en surface >__> donc sérieux, porte tes kakauettes, et demande/dis ce que tu as à demander/dire.

Les voies de certains sont impénétrables (pun intended).

J'en ai parlé avec une copine hétéro qui traine sur Tinder, et le comportement est sensiblement le même, à la différence que les mecs sont plus dans l'action que le blabla. Mais les réactions et comportements sont tout aussi énygmatiques et bizarres que pour nous. C'est global. Des outils qui sont censés nous aider à communiquer plus facilement rendent l'approche et la communication trois fois plus bancales et compliquée, avec des codes massivement adoptés (phrases clés, questions toujours les mêmes qui ne mènent à rien, démarche globalement identique et lassante).

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité