La vie à Paris : tips et désillusions

Avatar du membre
Level 34
1737 messages

08 août 2016

Sur Paris , je crois que je n'ai pas trouvé plus sale comme metro !
 Ceux de Lyon sont nickel à côté ! Ne parlons pas de ceux de Barcelone où Monsieur Propre y passe chaque jour ....

Avatar du membre
Level 39
2306 messages

09 août 2016

@Hakim , test le metro de New-York pour voir, tu va vite relativiser sur la saleté du métro parisien
 
Franchement la saleté du métro parisien elle est très variable d'une ligne à l'autre et d'une station à l'autre. Il y a  certaines stations qui manque cruellement de travaux d'entretien et où l'on peut voir des infiltration qui dégradent tout et ne donne une salle impression
Les rames sont globalement propre, c'est plus un sentiments. certaines rame sont ancienne et fatigué, et du coup elle ne font pas très net, je pense par exemple à la ligne 8 avec ses vieux sièges en skaï bleu foncé hideux
à présent je ne vois pas de différence entre une rame de la ligne 1 de Paris et une de la ligne A ou B du métro de Lyon
 
Et puis la RATP a fait de gros effort ses dernières années pour améliorer ses stations. elles sont mieux entretenue que quand je suis arrivé à Paris.
 
le seul transport vraiment crade de Paris ce sont les autolib'. Si je n'ai pas renouvelé  mon abonnement Autolib en grande partie à cause de ça...  et la saleté n'est pas du qu'a l'incivilité des usagés comme aime à le laissé pensé Autolib, c'est bien aussi et surtout parce ce que ces autos ne sont pas nettoyées de façon régulière ...
Modifié en dernier par viggen le 09 août 2016, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Level 34
1737 messages

09 août 2016

J'ai gardé un tres bon souvenir du metro new yorkais . Sa propreté m'avait interpellé car c etait le premier point de comparaison avec le metro parisien. Mais c'etait il y'a 14 ans . Il s'est peut être sali depuis :D

Avatar du membre
Level 10
173 messages

10 août 2016

J'avoue que j'avais complètement d'intégrer le métro dans ma vision de la ville...

Et c'est vrai que j'ai été particulièrement frappé par la forte odeur d'urines dans certaines stations de métro parisiennes... Non pas que ça soit du jamais vu, mais à Lyon c'était tout à fait anecdotique !
Et puis on voit encore que certaines stations sont encore en travaux à Paris. A voir comment elles seront après et combien de temps elles resteront propres ^^

Avatar du membre
Level 39
2306 messages

10 septembre 2016

[quote="Hakim"]
J'ai gardé un tres bon souvenir du metro new yorkais . Sa propreté m'avait interpellé car c etait le premier point de comparaison avec le metro parisien. Mais c'etait il y'a 14 ans . Il s'est peut être sali depuis :D
[/quote]
 
Je pense que c'est plus comme le métro parisien, les stations des coins bourges ou touristiques sont bien entretenues. A coté de ça, tu peux tombé sur des stations vraiment bof. Pour NY , les stations de Manhattan ça va (bien que la station ou je scouatais - la 79th- était moyenne) mais je me suis déjà retrouvé en plein milieu du Bronx et de Brooklyn (parce que j'avais pris une rame "express" qui ne s’arrête qu'a certaines stations) et là ça n'est plus la même histoire... ma soeur qui y a vécu 3 ans à NY ; dans ses stations y a croisé des rats ...
Modifié en dernier par viggen le 12 septembre 2016, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Team Next Gaymer
2633 messages

13 septembre 2016

Je pense que quand on vient avec des a-priori comme ça quelque part, on souffre un peu de la prophétie auto-réalisatrice. Tout ce que j'ai toujours entendu sur le marais m'a toujours rebuté, et pourtant j'y ai bu un verre 2-3 fois avec des NG sans être incommodé par quoi que ce soit. Si il y a bien une ou deux rues blindées de terrasses où le poids des regards m'a fait presser le pas, mais rien de bien méchant.
 
Et concernant la remarque "c'est pour les jeunes, beaux, musclés et fashion" perso j'estime que je suis à ma place là où j'ai envie d'aller. Après une après midi jeux / beuverie avec un NG on s'est pointé dans un des bars les plus connus de marais, autant vous dire que j'étais habillé en mode "après midi jeux et beuverie avec un pote", eh bien c'est pas pour autant que je me sentais exclu. Je vous arrête tout de suite : j'étais pourtant lucide car on a passé une éternité en transport, à tel point que j'étais parfaitement sobre à mon arrivée. Au cours de la soirée, plusieurs mecs sont venus discuter, faire connaissance, de façon tout à fait naturelle et pourtant le look de certains juraient complètement avec la sobriété du nôtre haha. Comme quoi, il ne faut pas se fier aux apparences. Je n'y ai pas remis les pieds depuis, mais j'en garde le souvenir d'une bonne soirée, avec des inconnus qui viennent discuter de tout et de rien, et non pas un lieu rempli de mecs hautains où on est ostracisé dès qu'on ne rentre pas dans le moule. Il y en a peut-être, mais je ne les ai pas vu, j'étais occupé à papoter avec les autres.
 
Bref beaucoup de fantasmes sur le marais et ses bars les plus connus.
N'hésitez pas à venir faire un tour sur notre serveur Discord pour y trouver du monde avec qui jouer ou simplement papoter.

Avatar du membre
Level 4
23 messages

04 juillet 2017

Merci pour ce post, mine de rien ça réponds à plein d'interrogations que j'avais aussi :D
- Nithou
PS4: nithom | Steam: nithou | 3DS: 4227 - 2160 - 9333 | Switch: SW-8056-9758-8975
@onion29@

Avatar du membre
Level 8
107 messages

16 septembre 2017

Je suis un parisien, un "vrai" : né à Paris, ayant toujours habité à Paris (sauf pour les études à certains moments), travaillant à Paris.

Règle N°1 : oublie la voiture. C'est chiant, ça pue, ça bouchonne, c'est bruyant, c'est fatiguant. Prends les transports en commun. Vélib, bus, métro, tramway, marche à pied, tu as le choix. J'ai passé mon permis à 24 ans pour le travail. Sinon, je m'en passerais encore. Etudie l'impact économique : d'un côté, à Paris, tu payes 75€ par mois pour voyager partout où tu veux. De l'autre, tu amortis 10 000 euros sur 5 ans, soit 2000€ par an, soit plus de 150€ par mois, sur lesquels tu ajoutes l'essence et l'assurance. Et si tu veux avoir une voiture à Paris, il faudra rajouter le stationnement. Et c'est cher (compter 200€/mois). Donc à Paris, pas de voiture, à moins que tu ne veuilles claquer 500€/mois.

Règle N°2 : Logement. Soit tu as un logement par ton travail (les services publics donnent droit à des logements sociaux à des prix vraiment intéressants ; grâce à mon ex, on a loué un appartement de 60m² pour 720€ par mois au total, charges incluses), soit tu gagnes plus de 2500€ net, soit tu as anticipé et trouvé un bon plan. Si ce n'est pas ton cas, tu vas en baver si tu n'anticipes pas.
Il y a plein de moyens d'obtenir un logement à un bon prix. Vous pouvez notamment avoir des logements étudiants ou sociaux par la mairie ( https://www.paris.fr/logement ), vivre au pair (chez un vieux et faire 2-3 tâches pour l'aider), ou contacter un bailleur social directement ( http://www.parishabitatoph.fr/ ou http://www.rivp.fr/ou http://elogie-siemp.paris/ ou http://www.groupe3f.fr/ ou http://www.icfhabitat.fr/ ou http://www.efidis.fr/main.php ou http://www.adoma.fr/ ou http://www.batigere.fr/ )

Une fois ces deux choses réglées, il faut avoir envie de rencontrer des gens. Il y a une foule de Meetups https://www.meetup.com/ autour de sujets qui peuvent t'intéresser, que ce soit le sport, la musique, les langues, la technologie... Il faut suivre les événements susceptibles de t'intéresser (musées, sorties, théâtre...). Il faut se faire des amis. Les "vrais" parisiens ne vont dans les bars que pour trouver un terrain neutre, pour un premier rencard par exemple, ou pour rencontrer de nouvelles personnes. Une fois ton cercle d'amis établi, les gens s'invitent entre eux les uns chez les autres. Celui/ceux qui a/ont le plus grand appartement organise généralement des soirées chez lui. C'est moins cher et plus convivial.

Les parisiens ne sont pas antipathiques. Ils ne peuvent simplement pas accorder la même attention à tout le monde, comme dans une petite ville où chacun se connait. On n'a simplement pas la capacité ou le temps de s'attacher à tout le monde. Alors on fait des choix. Oui, ça se fréquente par milieu social, par intérêt commun, par passions communes. Pour le reste, on se contente de tenir une porte par politesse. Je conseille cependant de briser la glace avec les voisins en apportant un petit gâteau quand on emménage ou en invitant les voisins à la pendaison de crémaillère si la surface le permet. Pour résumer, le parisien qui ne te connait pas, ne te portera aucun intérêt sans une raison. Mais sinon, ça reste un être humain avec un besoin social :) La vie parisienne n'est pas directement exposée. L'effort à faire pour trouver son cercle d'amis est probablement plus grand qu'ailleurs.

Il y a quelques codes pour passer les barrières, comme avoir un minimum de discussion et une tenue adaptée. Si tu adores la musique classique, tu ne seras pas pris au sérieux en jogging+tshirt. Les tenues vestimentaires sont des indications sur tes aspirations. Il ne faut pas ressentir cela comme une exclusion des classes populaires dans la mesure où on peut trouver un pantalon en tissu à un prix comparable à un jogging (vente privée est ton amie). Il faut percevoir sa tenue comme un message social adressé aux gens que tu veux rencontrer.

Si tu as besoin de temps morts, de calme et de silence, tu vas te sentir oppressé par cette ville. Si tu es mal à l'aise en société, tu auras du mal à trouver ta place. Si tu te sens l'âme infatigable et insatiable, cette ville est faite pour toi. Paris est une ville de boulimiques. C'est pour cela qu'on y trouve de tels extrêmes : des artistes qui vivent leur art jusqu'au bout, des entrepreneurs qui travaillent sans compter les heures, des gens passionnés ou ultra-spécialisés.

Profite de la ville !

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité