[Ciné] Epouse-moi mon pote : le débat (ou pas ^^)

Répondre
Avatar du membre
Level 5
38 messages

04 novembre 2017

Je ne suis pas persuadé que beaucoup d'entre vous auront vu ce film mais il concerne un tant soit peu ^^ notre communauté et il semble être source de débat donc je lance le sujet pour avoir vos avis ;)

Synopsis :

Yassine, jeune étudiant marocain vient à Paris faire ses études d’architecture avec un visa étudiant. Suite à un événement malencontreux, il rate son examen, perd son visa et se retrouve en France en situation irrégulière. Pour y remédier, il se marie avec son meilleur ami. Alors qu’il pense que tout est réglé, un inspecteur tenace se met sur leur dos pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’un mariage blanc…


Mon avis :

Une fois de plus je ne comprends pas les critiques les plus négatives sur ce film, c'est pour moi une énième levée de boucliers de personnes jugeant sans recul ni second degré, ou voyant des choses absentes de cette production.
J'ai souvent un a priori négatif concernant les comédies françaises, mais par exemple les récents Sens de la fête et Coexister m'ont fait changer d'avis en les visionnant, tout comme ce Épouse-moi mon pote pour lequel je m'attendais vraiment à un ramassis de clichés sur les homos et que j'ai été voir pour confirmation ; et bien j'ai eu tort.
Faisant partie de la communauté soi-disant stigmatisée dans ce film je peux difficilement être qualifié d'homophobe, et il ne faut pas d'énormes capacités cérébrales pour voir que ce sont certains personnages qui sont des ignares, surtout celui campé par Philippe Lacheau dont le cerveau est lui aussi au chômage depuis toujours, on le voit dans bien des scènes où il a des expressions de visage qui ne trompent pas : c'est un idiot... Donc fatalement et comme il doit "faire homo" pour que la combine réussisse, il va touuuut droit vers les clichés : l'habillement caricatural, le petit chien, l'hyper-sexualisation, le drapeau arc-en-ciel etc.
Des individus comme ce personnage on a parfois le malheur d'en croiser ou d'en côtoyer malgré nous, et des plus méchants ; ce film ne les rendra pas plus ignorants/intolérants qu'ils ne le sont déjà, ni n'éduquera plus mal leurs enfants ! Et il ne fera pas non plus passer du côté obscur des personnes avec un minimum de jugeotte/recul/second degré !
Donc les esprits chagrins peut-être un peu extrémistes peuvent se détendre, il n'y a pas à s'alarmer plus que ça, d'autant plus que les homos dépeints dans le film - au-delà du couple caricatural - existent et doivent être respectés : comme il existe tout plein de types d'hétéros il existe tout plein de types d'homos, encore une fois il suffit juste d'avoir un minimum d'intelligence et d'ouverture d'esprit pour le savoir ! Les sexshops et les boites homos plus ou moins exubérantes existent, et les fréquente bien qui veut ! Il ne faut pas faire semblant de ne pas voir l'éléphant dans le salon :p De plus il y a une réplique dans le film critiquant la vision caricaturale des homos par ce couple fabriqué...
Bref, j'ai ri volontiers en voyant ce film qui n'est pas non plus un chef-d'oeuvre, faut pas déconner :D

A vous les stu-stu-studios ! ^^'
La variété est le sel de la vie...
(Souvent ^^)

Avatar du membre
Level 43
2766 messages

04 novembre 2017

Apparemment, Tristan Lopin ne voit pas les choses comme toi et parles de clichés sur les gays du début à la fin du film ...

Attention spoil :


Avatar du membre
Level 5
38 messages

05 novembre 2017

Hmm... ben pas trop d'accord, c'est une fiction, pas un documentaire ou film de propagande de l'office du tourisme de Tchétchénie disant "venez, vous ne verrez jamais ça chez nous", du coup c'est pas la même grille de lecture que celle de la vie réelle : l'un des membres du faux couple est vraiment un personnage idiot et crédule donc sans malveillance selon lui il entraîne l'autre membre dans sa bêtise directement vers les clichés tenaces et l'autre le suit car il a besoin que ce faux couple tienne la route et dans son pays d'origine disons que "ça" n'existe pas, alors le premier a en quelque sorte carte blanche...

Alors, oui, ce personnage idiot dit au départ
Spoiler: [+]
"mon pote pédé"
, mais il est idiot et ne voit pas ça comme un terme péjoratif...
Oui, ce personnage idiot dit qu'il
Spoiler: [+]
"rêve de tomber enceinte"
, mais il est idiot... et croit peut-être que c'est vraiment possible... ^o)
Oui, ce personnage
Spoiler: [+]
emmène le faux couple dans la Marais
, idiot... cliché... tout ça...
Oui, ce faux couple
Spoiler: [+]
va acheter des sextoys de taille parfois indécente
, idiot... cliché... tout ça...
Oui, il y a un running gag avec
Spoiler: [+]
une vidéo de mecs qui lèchent des baskets
, idiot... cliché... tout ça...
Oui, ce personnage
Spoiler: [+]
enfile une tenue SM pour "paraître crédible" lors d'une visite surprise de l'inspecteur
, idiot... cliché... tout ça...

Donc, non, je le répète, ce film n'est pour moi pas du tout dangereux, insidieux ou que sais-je : les intolérants resteront intolérants, les enfants d'intolérants ne seront pas plus mal éduqués, et les personnes assez intelligentes et ouvertes d'esprit ne deviendront pas intolérantes ; donc statu quo, calmons-nous...

En revanche et pour se tourner vers notre joli monde réel, j'ai trouvé choquant la censure des affiches qui montraient des hommes s'enlacer (on en parle dans cette vidéo), j'ai trouvé choquant qu'Hanouna humilie en direct sous couvert d'"humour" des individus en recherche sur des sites de rencontres gays : ces exemples sont venimeux pour la société.

Donc ce youtubeur que je ne connaissais pas ne fait pour moi que son numéro de youtubeur comme il en existe tant d'autres, il énumère les clichés du film (c'est super et j'ai pris la peine de les reprendre plus haut), mais fait partie de ceux qui n'ont manifestement pas de second degré (embêtant quand on voit une fiction...) ni d'auto-dérision ; je suis homo et j'ai ri devant ce film... Mince, qu'est-ce qui ne va pas chez moi ? ^^

Si vous voyez d'autres comédies françaises plus ou moins récentes et que j'ai trouvées tout à fait drôle comme Coexister ou Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu ?, on y vanne les prêtres qui seraient forcément des amateurs de jeunes enfants, on prend un débauché pour faire un imam, on fait prendre de la coke à un rabbin, un Chinois se fait surnommer Jacky Chan etc.
Donc les religions par exemple en prennent pour leur grade dans des fictions qui m'ont également fait marrer.

Alors prière (dit l'athée hem... :D) de faire la différence entre vie réelle et fiction, entre 1er et 2nd degré (ou on l'achète ^^), de faire preuve d'auto-dérision (ou on l'achète ^^), de desserrer son jockstrap @onion9@, de se détendre et tout va bien se passer... normalement :D
La variété est le sel de la vie...
(Souvent ^^)

Avatar du membre
Level 50
4333 messages

05 novembre 2017

Franchement, ce qui est juste dommage avec ce film, c'est que pour une fois qu'on a un film sur le sujet de l'homosexualité, c'est encore une fois une comédie centrée sur des clichés vieux comme l'homophobie. C'est dommage, c'est tout.

Avatar du membre
Level 5
38 messages

05 novembre 2017

juntaru a écrit : Franchement, ce qui est juste dommage avec ce film, c'est que pour une fois qu'on a un film sur le sujet de l'homosexualité, c'est encore une fois une comédie centrée sur des clichés vieux comme l'homophobie. C'est dommage, c'est tout.
Ce serait un documentaire, un film sérieux voire une comédie romantique sur le sujet de l'homosexualité, oui, ce serait déplorable d'être dans le cliché comme ça ; mais c'est une comédie potache et au-delà du fait que ce genre repose souvent sur les clichés et le comique de situations, j'y vois plus de l'"idiotophobie" qu'autre chose.
Les homos extravertis, exubérants et qui forcent le trait volontairement ou pas existent et sont souvent drôles car étant dans l'exagération qui est un ressort comique ; une comédie parlant entre autres d'homosexualité avec des (faux) homos "indétectables"/"passe-partout" ne serait pas drôle.
Il faut mettre sa susceptibilité de côté quand on voit ce genre de film, c'est une satyre sur un cliché, rien de personnel, tout comme Charlie avait osé faire une satyre sur une idéologie que certains cinglés ont pris à coeur au point de tuer... Lire Charlie ou voir des comédies ne sont pas des activités conseillées aux gens dénués d'humour, c'est mauvais pour leur santé et celle des autres.

Par exemple, quand je vois Claudia Tagbo, comédienne noire, vanner les blancs en disant en substance "niveau danse, vous les blancs c'est pas un balai que vous avez dans le derrière, c'est l'aspirateur, la serpillière, la femme de ménage... TOUT !", ben je suis mort de rire, alors que dans mon cas c'est pas loin d'être vrai vu comme je sais pas danser et j'aime pas ça ^^

Pour en revenir au film, s'il reposait sur des moqueries haineuses et personnelles (à combattre sans concession dans la vie réelle) il ne ferait rire que les intolérants, mais non, il fait rire aussi des homos (et pas que moi), donc à mon avis le problème n'est pas ce film mais certains spectateurs : les ignorants qui le resteront (une comédie n'est pas faite pour éduquer) et les homos/homos friendly susceptibles, voilà :)
La variété est le sel de la vie...
(Souvent ^^)

Avatar du membre
Level 5
38 messages

05 novembre 2017

A côté de cette vidéo ratée selon moi je crois que j'aime bien ce que fait ce M. Lopin, comme là par exemple, c'est tellement tristement vrai @onion13@ :

La variété est le sel de la vie...
(Souvent ^^)

Avatar du membre
Level 43
2766 messages

05 novembre 2017

J'adore moi aussi Tristan Lopin :D , quand je l'ai découvert j'ai tout regardé (sauf les tuto) et c'est pas mal fait :)

Le noel de sa nièce :) : "les mecs de Daesh, on leur enverrait des poupets, cela les détendrait un petit peu" :D



Le sketch est énorme sur Instagram :D


Avatar du membre
Team Next Gaymer
759 messages

06 novembre 2017

J'ai vu le trailer au cinéma la semaine passée et j'avoue que ça m'a pas trop emballé.
J'imagine bien qu'on peut aimer ce style de film, mais j'ai pas accroché sur les 90 secondes du trailer ^^

Avatar du membre
Level 5
38 messages

06 novembre 2017

Alors, personnellement je conseillerais à quiconque de ne pas s'arrêter à une affiche ou une bande-annonce qui peuvent être trop bien faites ou au contraire très mal.
Sauf si clairement on n'aime pas le genre, on n'est pas la cible ou on n'a jamais aimé les acteurs, la seule façon de se faire une idée d'un film est de le voir, ce qui de nos jours - il faut le reconnaître - est souvent un pari, et sans abonnement illimité ça fait cher la grille de loto vu le prix d'une place plein tarif ^^
La variété est le sel de la vie...
(Souvent ^^)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité